Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Réouverture des magasins de vape en Belgique

Réouverture des magasins de vape en Belgique
Les magasins d'e-cigarettes commencent à rouvrir. Il étaient les oubliés de l'arrêté ministériel du 1er novembre dernier qui faisait la distinction entre les magasins essentiels et les autres, entre les magasins qui pouvaient ouvrir et les autres. Il n’y avait pas de décision pour ces magasins…

Alors que les librairies restaient ouvertes même celles qui vendaient des cigarettes. Certains criaient à l'injustice. Le flou est maintenant dissipé. Le site du SPF Economie a corrigé : les magasins d'e-cigarettes peuvent ouvrir depuis quelques jours déjà.

Zone floue

Il n'y avait ni interdiction, ni autorisation. On était dans une zone un petit peu floue. Ces magasins n'étaient pas repris dans les exceptions. Ils n'étaient pas mentionnés.

Les vendeurs de cigarettes électroniques étaient donc bel et bien dans le flou. Confirmation d’Etienne Mignolet, porte-parole du SPF Economie : "Les magasins d'e-cigarettes n'étaient pas repris en tant que tel dans l'Arrêté. Il n'y avait ni interdiction, ni autorisation. On était dans une zone un petit peu floue. Ces magasins n'étaient pas repris dans les exceptions. Ils n'étaient pas mentionnés donc cela demandait une interprétation de l'Arrêté par les autorités de contrôle pour savoir s'ils devaient fermer ou ouvrir. Et les autorités de contrôle de cet Arrêté, c'est la police". Et la police a certainement bien fait son travail…

Face à tant de flou, les magasins ont choisi de fermer. Et pourtant il y en a qui ont rouvert... c'est le cas d'une chaîne de magasins liégeoise tenue par Salvatore Girimonte : " J'estime que nos magasins sont des magasins essentiels. Nous aidons à arrêter de fumer. Durant cette seconde vague, j'ai fait du Click and Go pour m'en sortir. Finalement face au flou de l'Arrêté ministériel, une décision a été prise et le SPF Economie a confirmé que nous pouvions ouvrir. Ce que j'ai fait le 16 novembre dernier. La police a voulu fermer mon établissement mais j'ai fait valoir mes droits auprès du gouverneur de la province et aussi du bourgmestre de Liège et cela n'a pas posé de problème".

"OUVERT !"

Le site du SPF Economie mentionne en effet "OUVERT", à la rubrique "magasins de tabac" de la page "Liste indicative des principales activités autorisées". Mais rappelons que la vente en ligne de produits à base de tabac, de cigarettes électroniques et de eliquides à base de nicotine n’est toujours pas autorisée. Cela n’a rien à voir avec la Covid, c’est un Arrêté Royal de 2016 qui précise cette interdiction.

La décision est politique

Mais finalement qu’est-ce qui a débloqué la situation ? Qu’est-ce qui a fait que de rien, que du flou, on est parvenu à quelque chose ? Réponse du porte-parole du SPF Economie, Etienne Mignolet : "Quand on ne peut pas répondre directement de l'ouverture ou non de magasins sur base de l'Arrêté ou des textes qui existent, on fait remonter l'information auprès du Centre de crise qui pilote une réflexion au niveau fédéral pour donner une interprétation de l'Arrêté. C'est donc sur cette base-là que l'on peut lire sur notre site que dans la liste des activités autorisées, effectivement, ces magasins peuvent ouvrir".

La décision d'ouverture des magasins de cigarettes électroniques est politique.

La décision d'ouverture des magasins de cigarettes électroniques est donc politique, rien à voir avec la santé. Le SPF Santé publique n'a d'ailleurs pas eu voix au chapitre. Il dit "prendre acte".


Source : RTBF
voopoo

Découvrez du Eliquide pas cher

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article