Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Les boutiques de vape rejoignent la branche professionnelle du Commerce de détail non alimentaire

Les boutiques de vape rejoignent la branche professionnelle du Commerce de détail non alimentaire
Les métiers de la vape sont enfin reconnus, c’est un grand pas pour ce domaine qui connait beaucoup de difficultés en ce moment dans le monde mais aussi en France.

Depuis septembre 2021, les boutiques spécialisées dans la vente des produits du vapotage rejoignent la branche professionnelle du Commerce de détail non alimentaire (CDNA). Cela garantit une avancée dans la pérennisation de cette filière.

Les boutiques de vapotage ont un but différent des commerces traditionnels, comme un commerce de bouche par exemple, qui aura une clientèle régulière et fidèle durant des années.

La vape contribue à la diminution de ses propres clients, car il est important de le rappeler : le but de la vape est d’arrêter de fumer pour ensuite, arrêter la vape.

Mais les décisions gouvernementales de certains pays vont possiblement accélérer la disparition de la filière de la vape dans le monde.

Malgré tout, les fumeurs ne sont pas destinés à disparaître dans les années qui arrivent.

Il faudra attendre encore quelques dizaines d’années avant que des décisions strictes contre l’industrie du tabac soient mises en place et qu’il y ait une réduction concrète du nombre de fumeurs

La vape française a encore de belles années devant elle et peut donc se positionner sur le long terme.

Cette nouvelle est donc bénéfique pour les boutiques de produits de vapotage.

Cette reconnaissance des métiers de la vape va permettre une structuration de cette filière : la Fédération Interprofessionnelle de la Vape (FIVAPE) va siéger au sein de la branche CDNA.

Les boutiques de vape sont donc inscrites dans le Code du travail et cela va permettre aux professionnels de ce secteur de participer à la négociation des accords des CDNA.

La convention collective de la branche s’applique aussi à toutes les boutiques spécialisées dans la vape.

Les différentes prises de paroles contre la vape, ses remises en question suite à certaines études scientifiques peuvent mettre en doute les bien fondés de ce domaine.

Mais cette avancée permet à la vape française de se projeter dans l’avenir et de pérenniser sa présence en France.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article