Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

En Indonésie, la cigarette électronique est reconnue par une université

En Indonésie, la cigarette électronique est reconnue par une université
L’Indonésie est le pays de la cigarette, en effet 40% de la population fume. Les taxes sur les cigarettes électroniques sont à hauteur de 57%, autant dire que ça pique !

Coincé entre big tobacco et Bloomberg, les vapoteurs indonésiens ont peu de chance de voir une promotion pro-vape.

Mais l’université de Padjadjaran en Indonésie a fait une revue systématique de milliers d’études et les résultats indiquent l’efficacité des cigarettes électroniques.

Objectif :

Fournir les preuves actuelles sur l'efficacité et l'innocuité de divers produits de remplacement du tabac et de la nicotine pour la réduction et l'arrêt du tabagisme.

Méthodes :

Une revue systématique utilisant les bases de données de MEDLINE, EMBASE et The Cochrane Library a été menée jusqu'en décembre 2020 pour identifier les études expérimentales et observationnelles éligibles évaluant l'utilisation de produits alternatifs du tabac et de la nicotine sur la réduction du tabagisme et l'arrêt du tabac et la sécurité de ces produits.

Les outils Cochrane Risk of Bias 2 (RoB 2) et ROBINS-I ont été utilisés pour évaluer le risque de biais des études incluses.

Résultats :

À partir de 1955 références récupérées, 44 études (31 essais contrôlés randomisés/ECR et 13 études de cohorte prospectives) répondaient aux critères d'inclusion et ont été incluses dans la revue.

Vingt-neuf études évaluaient la cigarette électronique, une étude évaluait le tabac à chauffer, cinq études étaient axées sur le snus et neuf études évaluaient la TRN sous forme de timbre à la nicotine, de gomme, etc...

Les résultats globaux suggéraient qu'une alternative les produits du tabac et de la nicotine sous forme de CE, de snus et de TRN peuvent réduire modérément la consommation quotidienne de cigarettes et ont le potentiel d'aider les tentatives de sevrage tabagique, avec moins d'événements indésirables.

Parmi tous les produits alternatifs du tabac et de la nicotine, la cigarette électronique était le produit le plus fréquemment examiné pour aider à la réduction/l'arrêt parmi les études incluses.

En plus d'aider à soulager le sevrage de la nicotine de la même manière que d'autres interventions, l'utilisation de la cigarette électronique était considérée comme un substitut comportemental efficace, car elle abordait les signaux sensoriels et comportementaux supplémentaires du tabagisme.

Un autre essai récent mené dans le contexte du service pour arrêter de fumer en Angleterre a en outre démontré que l'utilisation de la cigarette électronique comme aide au sevrage était susceptible d'être rentable par rapport à la TRN dans le même cadre.

Il a généré un taux d'abandon considérablement plus élevé sur un an et entraîné des coûts inférieurs à ceux de la TRN.

D'autres études comparant l'efficacité clinique, ainsi que les avantages économiques de ces interventions, sont nécessaires pour déterminer la généralisation de ce résultat.

Comme dans les revues précédentes, nous avons constaté que l'utilisation à court et moyen terme de la cigarette électronique était associée à peu d'événements indésirables, dont la grande majorité étaient considérés comme non graves.

De plus, un bénéfice pulmonaire et cardiovasculaire potentiel a été observé dans une étude où les fumeurs de cigarettes sont passés partiellement ou complètement à la cigarette électronique pendant cinq jours, suggérant un potentiel de réduction des méfaits.

Conclusion :

Les résultats suggèrent que les produits de remplacement du tabac et de la nicotine ont un rôle potentiel dans l'aide à la réduction et au sevrage tabagique, soulignant leur rôle dans l'approche de réduction des méfaits du tabac.

La cigarette électronique est la plus efficace sur le court et moyen terme.

D'autres études devraient se concentrer sur l'étude des résultats à long terme, de l'innocuité et de l'efficacité des produits de remplacement du tabac et de la nicotine afin de mieux informer la politique de réduction/arrêt du tabagisme.


Source : Dovepress
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article