Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

L'Indonésie surtaxe le vapotage

L'Indonésie surtaxe le vapotage
L'Indonésie a décidé d'accroître de 57% la fiscalité sur la cigarette électronique et les produits qui y sont associés pour compenser le recul des recettes générées par la consommation de tabac.

La cigarette électronique menacerait-elle les rentrées fiscales indonésiennes ? Sans doute. En tout cas, pour prévenir une éventuelle baisse des rentrées d'impôts, le gouvernement de Jakarta a décidé d'augmenter de 57% les taxes sur la cigarette électronique et les différents produits qui y sont liés, à partir de cet été.

En Indonésie, où 65% des hommes fument, les cigarettes (le plus souvent au clou de girofle) contribuent au budget de l'État à hauteur de 8,6 milliards d'euros, contre seulement 6,1 millions pour les vaporettes, en plein développement dans le pays. L'association indonésienne des vapoteurs s'est indignée contre cette hausse spectaculaire des taxes en estimant que cette décision allait tuer dans l'œuf l'industrie de l'e-cigarette.

Manifestation

Le tabac a toujours été en odeur de sainteté en Indonésie qui est l'un des rares pays à ne pas en brider le développement. Les cigarettes y sont très peu coûteuses, puisque le premier prix d'un paquet est d'environ un euro. Un responsable du ministère indonésien de la Santé, cité par l'AFP, assure d'ailleurs qu'il vaut mieux carrément cesser de fumer et de vapoter, car à ses yeux les cigarettes électroniques sont tout aussi dangereuses que les cigarettes classiques.

Grande exportatrice de tabac, l'Indonésie se montre toujours vigilante sur le sujet. En 2014, Jakarta avait ainsi déposé un recours auprès de l'Organisation du commerce (OMC) contre l'Australie, qui avait décidé d'introduire le paquet neutre. Puis, en 2015, des producteurs de tabac avaient manifesté devant les grilles de l'ambassade de France afin de protester contre l'adoption de cette même mesure dans l'Hexagone. Pour infléchir la position française, les Indonésiens avaient même envisagé d'apposer une étiquette neutre sur les vins importés. Une menace qui n'a pas été suivie d'effets.


Source : Le Figaro
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article