Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Juul échappe de peu à la faillite

Juul échappe de peu à la faillite
Juul Labs a évité la faillite grâce à l’apport de capitaux de la part d’actionnaires historiques et en mettant un place un plan drastique de restructuration.

Nous vous publions la dépêche AFP.

Juul, qui est aux prises avec les régulateurs pour la poursuite de l’exploitation du vapotage, a affirmé avoir « identifié une voie à suivre, rendue possible par un investissement en capital de certains de nos premiers investisseurs », selon un porte-parole.

L’entreprise va aussi procéder « à une réorganisation, y compris l’étape difficile mais nécessaire de nous séparer de nombreux collègues », a indiqué ce porte-parole dans un email à l’AFP. Selon le Wall Street Journal, Juul va licencier environ 400 personnes, soit entre 30 % et 40 % de ses effectifs.

Le plan d’investissement quant à lui doit « permettre à Juul Labs de maintenir ses activités commerciales, de continuer à faire avancer son recours administratif contre l’ordonnance de refus de commercialisation de la FDA », l’agence de régulation sanitaire américaine, dit encore l’entreprise.

La participation des investisseurs comprend l’héritier des hôtels Hyatt, Nick Pritzker et un investisseur californien, Riaz Valani, qui figurent déjà parmi les plus importants actionnaires de la société, selon le Wall Street Journal. Le renflouement de la société a pour but de redresser la marque afin qu’elle puisse combattre la suspension contestée de la vente de cigarettes électroniques décidée en juin par la FDA.

En septembre, Juul Labs avait accepté de payer 438,5 millions de dollars à 34 États ou territoires des États-Unis, qui l’accusent d’avoir fait de la publicité auprès des mineurs et de leur avoir vendu ses produits.

En outre, l’avenir des cigarettes électroniques de Juul est en suspens aux États-Unis, alors que les autorités sanitaires américaines en avaient interdit en juin la vente dans le pays, décision temporairement levée ensuite par une cour d’appel de Washington.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article