Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Selon une étude, les saveurs dans les eliquides n'encouragent pas les adolescents à vapoter

Selon une étude, les saveurs dans les eliquides n'encouragent pas les adolescents à vapoter
Une équipe de chercheurs dirigée par Caitlin Notley de l'Université d'East Anglia a mené une étude sur l'utilisation d'arômes dans les e-liquides chez les jeunes.

La revue a exploré les modèles d'utilisation et les associations avec la poursuite du vapotage, l'adoption du tabac ou l'arrêt du tabac.

Ils ont découvert qu'il n'y avait aucune preuve pour étayer les affirmations selon lesquelles les e-liquides aromatisés encouragent les adolescents à se lancer dans le vapotage.


L'étude indique que les eliquides aromatisés sont beaucoup moins nocifs pour les jeunes que le tabagisme et pourraient aider les adolescents fumeurs à arrêter de fumer.

Le professeur Caitlin Notley, de l' École de médecine de Norwich UEA, a déclaré : « Il y a eu beaucoup d'inquiétude sur le fait que les jeunes peuvent commencer à vapoter parce qu'ils sont attirés par les saveurs des eliquides, et qu'il pourrait les conduire à commencer à fumer du tabac. »

« Nous voulions en savoir plus sur les liens entre les saveurs de vape, l'adoption du vapotage chez les jeunes et si cela conduit à un vapotage régulier et, potentiellement, au tabagisme. »

L'équipe de recherche a étudié toutes les preuves disponibles (58 études) sur l'utilisation par les jeunes de e-liquides arômatisés.

Le professeur Notley a poursuivi : « Nous avons découvert que les e-liquides aromatisés sont un aspect important du vapotage que les jeunes apprécient. Cela suggère que les produits aromatisés peuvent encourager les jeunes à abandonner le tabagisme nocif pour un vapotage moins nocif.

Les saveurs peuvent être un facteur de motivation important pour l'adoption de la cigarette électronique - mais nous n'avons trouvé aucune preuve que l'utilisation d'e-liquides aromatisés ait incité les jeunes à commencer à fumer du tabac.

Et nous n'avons également trouvé aucun effet indésirable ou dommage causé par l'utilisation d'arômes.

Cependant, il est également nécessaire de surveiller l'utilisation des arômes pour s'assurer que les jeunes qui n'ont jamais fumé ne sont pas attirés par le vapotage.

Garantir la disponibilité continue d'une gamme d'arômes de e-liquide est susceptible d'être important pour encourager les jeunes qui fument à passer au vapotage comme alternative moins nocive. »

L'équipe a constaté que la qualité globale des preuves sur l'utilisation des arômes de cigarettes électroniques par les jeunes était faible.

En particulier, de nombreuses études n'ont pas clairement défini les arômes des e-liquides et n'ont donc pas pu être incluses dans la revue.

L'étude a été dirigée par l'UEA en collaboration avec des chercheurs de l'University College London, de l'Université de Bristol et des hôpitaux universitaires de Bristol et Weston NHS Foundation Trust.


Références :
« L'utilisation par les jeunes des arômes d'e-liquide - Une revue systématique explorant les modèles d'utilisation des arômes d'e-liquide et les associations avec la poursuite du vapotage, l'absorption de tabac ou l'arrêt du tabac » est publiée dans la revue Addiction le 17 novembre 2021.
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article