Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapiez-vous ? - Comment voyager avec sa cigarette électronique en avion ?

Voyager avec sa cigarette électronique est parfois une contrainte quand il s’agit de prendre l’avion.

La cigarette électronique, comme beaucoup d’appareils électroniques, est régis par une réglementation drastique.

Vous vapotez et vous allez prendre l’avion ?

Renseignez-vous bien avant si vous ne souhaitez pas voir des liquides finir dans les poubelles de l’aéroport !

Que pouvez-vous emporter avec vous ?

Voici quelques règles données par la plupart des compagnies aériennes.

Attention aussi au pays de destination, des restrictions ou mêmes des interdictions de nicotine, d’eliquide ou de vapotage, allant d’une amende jusqu’à une peine de prison.

C’est le cas de l’Australie par exemple, ou même de la Thaïlande où une touriste s’est retrouvée derrière les barreaux en 2019 pour avoir vapoter.

Les accus et batteries

Batteries et accus sont soumis à des mesures de plus en plus strictes.

La croissance des appareils à batteries étant en constante augmentation ces dernières années, les risques d’accident se sont intensifiés.

Depuis le 1er avril 2016, les batteries lithium-ion sont interdites dans les soutes des avions.

Les accus que nous adorons pour la vape sont souvent des Lithium-manganèse (considéré comme dangereux car manque de stabilité chimique).

Il semblerait également que les compagnies aériennes les surveillent de près depuis peu.

En clair, vous pouvez garder en bagage à main et en cabine votre cigarette électronique.

Selon l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), il est possible de transporter un accu supplémentaire, règle suivie par beaucoup de compagnies aériennes.

Mais certaines compagnies acceptent que vous en transportiez plus, n’hésitez pas à les contacter pour demander, sous peine de pleurer leurs pertes !

Pour résumer la cigarette électronique avec deux accus en cabine, oui, le mieux étant de transporter les accus dans des protections adéquates.

En soute, elles sont proscrites. Le matériel qui n’a pas d’accu ou batterie (clearomiseur ou atomiseur, box sans accu par exemple) peuvent être mis en soute dans vos bagages.

Les e-liquides

Les compagnies aériennes autorisent en soute jusqu’à 1 litre de liquide.

Attention, c’est 1litre tous liquides confondus : boisson, Eliquide… Il faudra donc choisir !

Les liquides se doivent d’être facilement identifiables, il est donc préférable d’utiliser des PAVS ou des DIY bien étiquetés plutôt qu’un DIY sans étiquettes.

Il vaut mieux vider le tank avant de prendre l’avion, en effet, avec la pressurisation, il y a de grands risques de fuites.

Il vous est grandement suggéré de mettre les liquides dans des sachets hermétiques en cas de fuite.

Dernier point, il est préférable de se renseigner sur les lois des pays où vous atterrissez.

Les lois et les taxes sur les eliquides et la nicotine divergent selon les pays, même dans l'Union Européenne.

La qualité des e-liquides peut laisser à désirer également, prenez soin d’avoir un petit stock et quelques booster pour passer de bonnes vacances avec sa vape !


Retrouvez d'autres Le vapiez-vous ?
Le vapiez-vous ? - Comment voyager avec sa cigarette électronique en avion ?
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article