Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Stop the Influence : Une campagne de diabolisation et de peur contre le tabac et la vape

Stop the Influence : Une campagne de diabolisation et de peur contre le tabac et la vape
Campaign for Tobacco-Free Kids and Truth Initiative, l'African American Tobacco Control Leadership Council, Black Women's Health Imperative, ont annoncé le « Stop the Influence : Reject Big Tobacco and Vape Money » (Arrêtons l’influence : rejetons l’argent de Big Tobacco et de la vape).

Un appel aux organisations à signer un engagement à rejeter le financement de toute forme de partenariat avec des entreprises qui vendent du tabac ou des produits de vapotage tels que des cigarettes combustibles, des cigarettes électroniques ou du tabac chauffé ainsi que des pastilles à la nicotine, des pipes, des cigares, des cigarillos et des narguilés. À ce jour, 32 organisations ont signé l'engagement.

La grande hypocrisie : « contrecarrer les vraies solutions qui sauvent des vies » mais prônent le ban de la vape

Stop the Influence : Une campagne de diabolisation et de peur contre le tabac et la vape
L'objectif de « stop the influence » est que les organisations unissent leurs forces et exposent les dons de l'industrie du tabac « pour ce qu'ils sont : des cascades de relations publiques flagrantes destinées à protéger les profits de l'industrie et à contrecarrer les vraies solutions qui sauvent des vies. »

En outre, Truth Initiative, par le biais de sa campagne nationale de prévention du tabagisme et du vapotage et d'éducation du public, appelle également les jeunes à influencer le changement avec un effort appelé « la vérité avant l'argent ».

Les jeunes peuvent s'impliquer en signant l'engagement et en apprenant les faits pour aider à réaliser un avenir meilleur sans les toxines destructrices de l'environnement résultant du tabac et du vapotage.

Je tiens à rappeler que Truth Initiative et d’autres organisations qui prennent part à cette campagne ont eux même perçu des dons de Bloomberg Philanthropies, qui achète les organisations, gouvernements et autres pour passer des lois anti-vape dans les pays les plus démunis et diabolise la vape au point de faire croire aux américains que la vape est pire que la cigarette…

Utiliser les minorités, EVALI et la peur pour arriver à leur fin

Stop the Influence : Une campagne de diabolisation et de peur contre le tabac et la vape
« L'industrie du tabac a une longue histoire de protection sans vergogne des profits au détriment de la vie des gens et cela s'intensifie », a déclaré Robin Koval, PDG et président de Truth Initiative.

« L'élément central de l'industrie du tabac et de la vape est de cibler des groupes - en particulier les jeunes, les Noirs américains et les populations vulnérables - à recruter en tant que prochaine génération d'individus accros à la nicotine et de clients à vie. Il faudra que tout le monde travaille ensemble pour rejeter cette industrie. »

« L'industrie du tabac a eu un impact dévastateur sur la communauté noire », a déclaré le Dr Phil Gardiner, coprésident de l'African American Tobacco Control Leadership Council.

Que ce soit à travers le marketing prédateur des cigarettes mentholées et des petits cigares dans notre communauté, à l'achat de la voix de certains groupes afro-américains, l'industrie du tabac n'a été et n'est que de mauvaises nouvelles pour notre communauté.

L'African American Tobacco Control Leadership Council encourage fortement tous les groupes de ne pas prendre d'argent de l'industrie du tabac.

« Il s'agit d'un problème de justice sociale. Pendant des décennies, l'industrie du tabac a soigneusement exécuté une campagne de marketing intersectorielle pour infiltrer la communauté noire avec des cigarettes mentholées sans aucune surveillance. Le succès de cette campagne est maintenant utilisé dans l'industrie du tabac et du vapotage, où nous avons constaté une augmentation de la commercialisation de leurs produits auprès des jeunes noirs, en particulier au cours de la dernière année, pendant la crise COVID-19 », a déclaré Linda Goler Blount, présidente et directrice générale de BWHI.

« Étant donné que le tabagisme et le vapotage augmentent le risque de complications et d'effets résiduels du COVID-19, il est plus important que jamais que nous fournissons les outils et la sensibilisation nécessaires aux communautés noires pour défendre la lutte contre l'industrie du tabac qui ravage davantage nos communautés » dit Blount.

« Pendant trop longtemps, l'industrie du tabac a utilisé ses grosses poches pour financer des organisations afin d'acheter de la bonne volonté et de se prêter un faux vernis de légitimité. C'est pourquoi il est si important que les organisations s'engagent à " Stop à l'influence " et rejettent tout financement, partenariat ou opportunités avec les entreprises de tabac ou du vapotage », a déclaré Matthew L. Myers, président de la Tobacco-Free Kids (enfants sans tabac).

« En fin de compte, les compagnies de tabac sont toujours responsables de la mort de plus de 480 000 Américains chaque année. »

Fait intéressant sur Tobacco-Free Kids, qui a fait des dons de centaines de milliers de dollars à de nombreuses associations pour les communautés LGBTQ+, noires, latines à Boston pour avoir un maximum de soutien pour faire bannir toutes les saveurs dans les eliquides.

Les enjeux que relève la campagne :

- L'usage du tabac est toujours la principale cause de décès évitable dans le pays. Chaque année, environ 480 000 meurent prématurément de maladies liées au tabac, notamment des cancers, des maladies cardiaques, des maladies pulmonaires et des accidents vasculaires cérébraux.

- L'épidémie de vapotage chez les jeunes se poursuit, avec environ un lycéen sur cinq utilisant des cigarettes électroniques en 2020. De plus, une étude de la Truth Initiative montre que les jeunes qui ont déjà utilisé des cigarettes électroniques avaient sept fois plus de chances de devenir fumeurs un an plus tard par rapport à ceux qui n'avaient jamais vapoté. (Une étude a prouvé le contraire…)

- À moins que les taux de tabagisme ne diminuent, 5,6 millions d'enfants de moins de 18 ans aujourd'hui finiront par mourir du tabagisme. (La politique de la peur)

- Les maladies liées au tabagisme coûtent aux États-Unis plus de 226 milliards de dollars en dépenses de santé chaque année. (Ce n’est pas faux, mais le vapotage aiderait à diminuer ce chiffre)

- Les cigarettes sont l'objet le plus répandu sur terre. Chaque année, on estime que 766 571 tonnes de mégots de cigarettes se retrouvent dans l'environnement et jusqu'à 1 500 livres de déchets de tabac jonchent le monde. L'essor des cigarettes électroniques à usage unique et jetables a aggravé cet impact environnemental.

- Dans des démonstrations flagrantes de greenwashing, les compagnies de tabac parrainent des nettoyages, des programmes de recyclage et d'autres démonstrations publiques d'éco-activisme tout en faisant à peine une brèche dans un problème environnemental qu'elles ont créé en premier lieu.

Bref, encore une fois les plus forts et riches utilisent des associations, ou personnes influençables, pauvres, ou minoritaires pour atteindre leur but.

Sous couvert de philanthropie et d’idéologie, c’est toujours les mêmes groupes qui mènent la danse anti-vape en utilisant la peur des gens pour leurs enfants, la planète, et culpabilisent les fumeurs et même les non-fumeurs pour combattre « l’épidémie du vapotage », épidémie inventée par eux-mêmes.
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article