Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le Petit Vapoteur grandit

Le Petit Vapoteur grandit
Fondée en Normandie, l’entreprise Le Petit Vapoteur poursuit sa progression. Recrutements et extension de ses locaux sont à l’ordre du jour.

Début 2019, le nouvel entrepôt logistique ouvrait ses portes (2 800 m²) sur les hauteurs de Cherbourg-en-Cotentin. Un an et demi plus tard, il est déjà trop petit et un nouveau bâtiment va venir doubler son volume de stockage en avril 2021. Les travaux ont même commencé, car la progression de la demande est telle que la petite entreprise normande doit vite pousser les murs pour fournir.

De nouvelles boutiques

Créé en 2010 par deux Cherbourgeois, Olivier Dréan et Tanguy Gréard, Le Petit Vapoteur, spécialisé dans la vente de cigarettes électroniques et de eliquides, n’en finit pas de grandir. Les deux copains fondateurs, deux anciens fumeurs devenus vapoteurs, ont alors vite mis sur pied et développé la vente en ligne.

Cette dernière, qui atteint à ce jour 90 % du chiffre d’affaires de l’entreprise avec près de 5 000 commandes par jour, est maintenant complétée par un réseau de boutiques (la première a bien évidemment ouvert ses portes à Cherbourg), implantées principalement dans l’ouest (Rouen et Caen) et le nord de la France (vingt-six magasins en cette fin 2020, dont trois à Paris).

Avec un chiffre d’affaires de 69,4 millions d’euros en 2019, en augmentation de 18 % par rapport à 2018, Le Petit Vapoteur, qui fabrique aussi une partie des eliquides qu’il propose, totalise désormais plus d’un million de clients à travers la France (mais aussi dans le monde) et 170 salariés (127 salariés l’an dernier).

Dans ses immenses ateliers, la logistique (la clé du succès) impressionne. Pour toute commande passée avant 14 h, le client sera livré dans toute la France en 24 heures. « Et pour la partie nord de la France, nous proposons même la livraison avant 18 h de toute commande passée avant 20 h la veille. Ce qui pouvait être un petit handicap au départ s’est transformé en avantage concurrentiel », assure Stephen Le Bot, le nouveau et premier directeur général dans la vie de l’entreprise, arrivé de Grenoble en septembre dernier.

Sa tâche est de taille pour les dix ans du leader européen de la vente en ligne de produits de vapotage : consolider les positions sur le web, développer le réseau de boutiques avec l’ouverture de quinze magasins de vape par an et assurer le développement de sa nouvelle activité de grossiste.

« Faire grandir la marque »

Si lui ne pratique pas le vapotage, le nouvel homme fort de l’entreprise a pu découvrir la dernière étude commandée par la marque et réalisée parmi ses clients : 7 sur 10 déclarent avoir arrêté de fumer grâce à elle.

La cigarette électronique a ses adeptes. Pour preuve, la page Facebook du Petit Vapoteur compte plus de 100 000 abonnés. « Aujourd’hui, l’entreprise est à un tournant de son développement. J’ai donc à cœur de continuer à faire grandir la marque tout en assurant notre mission principale : accompagner les fumeurs dans l’arrêt du tabac », souligne Stephen Le Bot.


Source : Paris Normandie
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article