Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Comment le Petit Vapoteur Cherbourgeois compte s’étendre partout en France

Comment le Petit Vapoteur Cherbourgeois compte s’étendre partout en France
La société basée à Cherbourg, dans la Manche, ambitionne de s’appuyer sur une cinquantaine de boutiques d’ici deux ans. En 2018, elle a encore connu une croissance de plus de 50 %.

À Cherbourg, le logo vert d’eau du Petit Vapoteur s’étale désormais en grand sur la façade d’un bâtiment flambant neuf. En juin, le spécialiste de la cigarette électronique, leader européen de la vente en ligne, s’est offert un nouvel entrepôt de 2 800  m2, sur trois niveaux, pour assurer ses 5 000 commandes quotidiennes.

Au rez-de-chaussée, quatre équipes se relaient jour et nuit. Les uns vont chercher les produits en rayon, grâce à des chariots spécialement conçus pour préparer 20 commandes à la fois, les autres vérifient, empaquettent, expédient… Dans les étages, se trouvent toutes les équipes en charge du développement de la marque, du site marchand ou encore le service après-vente si cher à Olivier Dréant et Tanguy Gréard, les deux patrons. « Notre meilleure publicité, c’est le client final qui conseille ensuite nos produits », répètent-ils.

Grâce à ces locaux, le Petit Vapoteur va pouvoir poursuivre sa folle ascension. Habituée à figurer dans les classements des entreprises enregistrant de fortes progressions, la société a encore réalisé une année record en 2018. De 38 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, elle a fait un bond de 20 millions d’euros. Elle a également recruté une cinquantaine de personnes. « Nous avons maintenant des espaces de travail adaptés pour aller ensuite dans le développement des magasins physiques », explique Tanguy Gréard. L’entreprise, qui peut se targuer de gagner plus de 900 clients par jour sur Internet, ambitionne d’atteindre les 50 boutiques de cigarettes électroniques partout en France en 2021.

Cette année, elle compte en ouvrir dix, donc cinq autour de Paris. Elle réfléchit déjà à trouver de nouveaux espaces de stockage, au cas où le marché continuerait d’être aussi porteur.


Source : Ouest France
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article