Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

L'emballage neutre des produits du tabac est un gaspillage des ressources pour le Canada

L'emballage neutre des produits du tabac est un gaspillage des ressources pour le Canada
Le gouvernement fédéral a présenté un projet de loi sur la mise en place de l’emballage neutre pour les produits du tabac. Une décision fortement décriée par les Canadiens selon une étude menée par Forum Research.

Le projet de loi de la discorde ?

Forum a réalisé 200 entrevues en ligne auprès de Canadiens de 19 ans et plus, entre le 22 août et le 1er septembre 2017.

Ils se sont prononcés majoritairement contre le projet de loi, estimant que l’emballage neutre obligatoire pour les cigarettes est un gaspillage des ressources de l’État.

Huit Canadiens sur 10 (81 %) croient en l’importance de l’image de marque sur les produits, car cette image fournit aux consommateurs des renseignements sur le produit et permet de le différencier des autres.

Lorsqu’il s’agit précisément des cigarettes :

près des trois quarts des Canadiens (74 %) sont d’avis que, puisque le tabac est un produit légal que les adultes sont autorisés à acheter, les fabricants de produits du tabac devraient être autorisés à apposer leur marque sur leurs produits.

La majorité des Canadiens (65 %) estiment que l’emballage neutre est inutile, et presque autant (64 %) croient qu’il s’agit d’un gaspillage des ressources de l’État.

L’expérience australienne : aucune leçon de ce cas d’échec

En Australie, l’emballage neutre pour les produits du tabac a été adopté il y a six ans. Le bilan au terme des trois premières années d’application de cette mesure indique que :

« […] malgré une tendance à long terme à la baisse des taux d’usage du tabac, aucune baisse notable du taux d’usage du tabac quotidien n’a été enregistrée au cours de la plus récente période de trois ans (de 2013 à 2016) pour la première fois en plus de 20 ans ».

Selon les promoteurs de l’étude de Forum Research, cette expérience en Australie prouve que « le prix est désormais le seul critère de sélection des consommateurs lorsqu’il s’agit d’acheter un produit du tabac, et que le produit le moins cher proviendra toujours du marché noir ».

Ils soutiennent que les cigarettes non réglementées et non taxées représentent déjà un tiers du marché des cigarettes vendues en Ontario, et que l’adoption de l’emballage neutre ne fera qu’aggraver la situation.

Les Canadiens ont raison de croire que l’emballage neutre des produits du tabac sera inefficace. La politique n’a pas eu le succès escompté en Australie, où elle est en vigueur depuis près de cinq ans, et les données du gouvernement indiquent que le déclin à long terme de l’usage du tabac a maintenant atteint un plateau, et que le marché illégal global représente maintenant 15 %, soit le plus haut niveau jamais observé.

indique Igor Dzaja, Chef de la direction de JTI-Macdonald qui a commandé l'étude

Éloigner les jeunes du tabagisme

La volonté du fédéral de rendre les emballages du tabac neutre est motivée par le désir de protéger les jeunes.

En rendant les paquets moins attrayants, en faisant disparaître toute idée de promotion de la marque, ils deviennent du même coup peu attrayants pour les jeunes qui s’adonnent à la cigarette de plus en plus tôt.

Cette loi permettrait ainsi de préserver la santé de la population à la base et de réduire les dépenses en santé.

Plus de 5 millions de Canadiens utilisent des produits du tabac, et environ 37 000 en mourront cette année. Le gouvernement fédéral estime que le tabagisme entraîne des dépenses de 4,4 milliards de dollars en soins de santé.




Source : RCI
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article