Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Benjamin Castaldi critiqué pour être du côté de la vape

Benjamin Castaldi critiqué pour être du côté de la vape
Bien connu pour avoir rejoint le côté « Cigarette électronique » et pour la défendre, Benjamin Castaldi s’exaspérait de voir que le gouvernement ne propose pas cette solution comme sevrage tabagique.

Un message mal passé

Dans une publication Instagram, il vante les mérites de la « vape » et explique qu’il ne comprend pas pourquoi l'État ne met pas en avant cette solution. Seulement son message est mal passé auprès des internautes…

Pour Benji « la vape est une piste à étudier, il y a des dizaines d’études qui prouvent que c’est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer et que sa toxicité est 95% moindre par rapport au tabac.

L’Etat prend 90% de taxes sur un paquet de clopes, pour l’instant ils ne prennent rien sur la vape. Je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles çà n’est pas encouragé. »


Mais pour les internautes encore mal informés, la e-cigarette est aussi dangereuse que les vraies cigarettes.

B.Castaldi a fait savoir dans une nouvelle publication qu’il ne faisait pas la promo de la cigarette électronique : « Je ne suis pas là pour promouvoir et dire qu’il faut vapoter, pas du tout !

J’ai eu la malchance de commencer à fumer et depuis, j’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont épaulé et expliqué comment, grâce au vapotage, on pouvait totalement ou partiellement arrêter de fumer »
développe-t-il.

Pour lui, vapoter présente moins de risque que de fumer : « Croyez-moi, la clope, c’est une combustion et vous cramez des centaines de produits hyper toxiques.

La vape, c’est un mélange qui vous donne juste une dose de nicotine. Et la nicotine, je le redis, ce n’est pas toxique.

C’est une substance addictive mais non toxique. Aujourd’hui, je me sens mieux, voilà c’est tout. »
a conclu le chroniqueur de TPMP.

Retrouvez son message sur Instagram :

offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article