Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

En 40 ans la consommation de tabac a diminué en France de 60%...

En 40 ans la consommation de tabac a diminué en France de 60%...
Les Français ont toujours eu depuis longtemps la réputation d’être de « gros » fumeurs.

L’image d’Epinal du Français pédant tenant une cigarette à moitié fumée entre ses doigts est devenue presque légendaire avec le temps… (les dames, elles aussi sont connues pour s’illustrer de la sorte).

Mais aujourd’hui, les Français(es) sont-ils toujours considérés comme les fumerolles de l’Europe ?

Lors d’une interview au journal The Local, Gérard Audereau responsable du groupe français anti-tabac « Droits des Non Fumeurs », insiste :

« On ne peut pas réellement affirmer que la France est un pays de fumeurs, ce serait plutôt des pays comme la Grèce, ou des pays d’Europe centrale tels que l’Espagne ou encore le Portugal. »

Il est possible que les politiques adoptées par les autorités françaises aient changé l’attitude des français à l’égard du tabagisme, en tous cas dans une certaine mesure.

Selon les données dénichées par ReportLinker, l’indice des prix à la consommation harmonisée (IPCH) relatif aux achats de cigarette en France de Septembre 2016 à Septembre 2017 nous indique quelque chose de significatif :

Les efforts du gouvernement français pour taxer fortement les cigarettes ont fait monter dans les tours le prix par paquet.

L’objectif du gouvernement français est de faire monter le prix de ce dernier à 10€ d’ici 2020.

Déjà fin 2017, le prix a augmenté de 30 cents au début de cette année. Par exemple, début 2018, un paquet de Marlboro coute 7,30€ au lieu de 7€.

De plus, en 2016, la France n’était que huitième sur la liste des principales sociétés européennes de production de tabac, loin derrière la Turquie et l’Italie.
En 40 ans la consommation de tabac a diminué en France de 60%...
Fait intéressant à la lumière de ces chiffres, le célèbre fabricant de cigarettes français Gauloise a été acheté par la Britain’s Imperial Tobacco en 2008.

Peut-on se demander aujourd’hui si ces prix plus élevés induits par la fiscalité tendent ils à faire baisser la consommation de tabac en France… ? Qui sait…

De 1960 à 2016, la consommation de tabac par habitant dans le pays a considérablement baissé (au moins 60%) en particulier depuis le 21e siècle.
En 40 ans la consommation de tabac a diminué en France de 60%...
Cette tendance à la baisse concernant le tabagisme est observé de façon proéminente chez les jeunes consommateurs français (de 15 à 24 ans) et ce, hommes et femmes confondus.

La politique du gouvernement français n'a pas été uniquement axée sur les taxes et les réglementations sur le tabac.

Le gouvernement finance également des campagnes publicitaires massives contre le tabagisme.

Les pays occidentaux visent une diminution du tabagisme, en particulier dans les lieux publics, afin d’oublier les années 60 et 70 où quel que soit le lieu dans lequel on allait, il était chargé en permanence de fumée de tabac, de jour comme de nuit.

Et pourtant… selon Audereau, la France pourrait faire de plus grands progrès pour diminuer les habitudes tabagiques.

Il dit : « La France est le pays [européen] qui émet le plus de restrictions sur les fumeurs, mais fait le moins pour les faire respecter. »

En supposant qu'il ait raison, pourquoi les forces de l'ordre françaises n'appliqueraient-elles souvent pas les lois restreignant le tabagisme ?

Une possibilité est que de nombreux fumeurs français ne sont pas intéressés par l’arrêt du tabac alors qu’il existe des associations pour les aider à stopper.

Ce qui est incontestablement vrai (et qui permet de conforter le point de vue d'Audereau), c'est que les jeunes français ont toujours tendance à aimer la nicotine. Par exemple, en 2011, 29% des adolescents français fumaient, contre 20% de ceux du Royaume-Uni. Pendant ce temps, seuls 12% des adolescents allemands de 17 ans et moins fumaient, 70% d'entre eux n'ayant même jamais essayé de fumer.

Peut-être que la jeunesse française actuelle rompt avec la cigarette, comme leurs ainés l'ont fait avant. Le temps nous dira si les politiques nationales de lutte contre le tabagisme rendent les Français encore plus conscients des menaces du tabac pour la santé de chacun.
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article