Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Mois Sans Tabac ou mois de la malhonnêteté intellectuelle ?

Mois Sans Tabac ou mois de la malhonnêteté intellectuelle ?
Comme tu le sais Novembre est le "Mois Sans Tabac", et ce, depuis 2016...

Chaque année, cet événement est l’occasion pour les fumeurs de rejoindre un mouvement collectif les invitant à s’engager ensemble dans une démarche d’arrêt du tabac pendant un mois...

C'est un important dispositif de communication mis en place sur différents supports : TV, radio, affichage, digital...

Aujourd'hui, nous sommes allés faire un tour sur le net par curiosité et à notre grande surprise, nous avons constatés que les associations anti-tabac, montaient aux créneaux dans les médias, pour dénigrer le meilleur outil de sevrage tabagique qu'est la cigarette électronique et que le site de tabac info service n'orientait pas particulièrement les fumeurs vers le vapotage !!

En lisant leurs propos, on comprend vite que les anti-tabac n'ont aucun intérêt à voir les fumeurs disparaître !!

N'oublions pas que ces associations touchent des millions d'euros de l'État pour financer leurs campagnes.... Et que l'État de son côté, encaisse des millions d'euros grâce aux taxes sur le tabac !

Donc HALTE au tabac, mais surtout pas trop vite !! On ne va pas tuer la poule aux œufs d'or tout de suite non plus !

On ne peut que constater que la théorie de l’effet passerelle de la vape vers le tabagisme, a encore de beaux jours devant elle !

Certaines déclarations affirment que parmi les adolescents qui vapotent, près de 30 % ont commencé par la Puff et environ 20 % se sont ensuite tournés vers une autre forme de produit du tabac.

Plusieurs études ont expliqué en long, en large, en travers, que la cigarette électronique n’était pas une porte d’entrée vers le tabagisme, mais rien ne stoppe le fiel des anti-vape.

Ils persistent dans leur déni et font fi même de l'étude de l’INSERM de 2020 concernant les 17-18 ans, qui concluait que vapoter ne conduisait pas à fumer, et que 81 % des adolescents primo vapoteurs ne devenaient pas des fumeurs à leur majorité.

Mieux : On a constaté une réduction de 42 % du risque de fumer à 18 ans chez les jeunes ayant commencé par vapoter. Et dans les pays où la vape est démocratisée, on note même une chute du tabagisme chez les adolescents.

Pour le pneumologue Dautzenberg, " la vape est surtout en concurrence avec le tabac et l’effet passerelle est plus une crainte qu’un fait ! "

En lisant les rubriques sur le site tabac info service, on peut y trouver encore et toujours quelques perles....

" Le vapotage peut être tout aussi dangereux pour la santé vasculaire que le tabagisme, selon une étude ".

" La cigarette électronique n’est pas meilleure que la cigarette classique pour le cœur ".

" Cigarettes électroniques : Des effets néfastes pour le cœur ".

" Concernant la vape, si vous utilisez un dosage à 0 mg, celle-ci peut vous aider au niveau du geste, mais elle ne vous aide pas au niveau de la dépendance physique. De plus vous devez savoir, que c’est un outil qui n’est pas validé car aucune étude ne nous certifie qu’elle soit sans danger pour les utilisateurs. Des études sont en cours pour évaluer si les produits chimiques que l’on inhale présentent des risques à long terme ".

À lire tous ces anti-tabac, et anti-vape, c'est à croire que toutes les études arrivent toujours à démontrer que c'est dangereux de vaper, qu'on ne connaît pas les effets à long terme...

Mais par contre elle ne démontre JAMAIS les biens faits de la vape et elles ignorent totalement les millions de personnes qui ont arrêtés le tabac grâce à la cigarette électronique !

Bien sûr qu'il est important pour la santé d'arrêter totalement le tabac et nous le savons tous. Nous avons la chance d'avoir un outil formidable, l'e-cigarette, qui est là pour nous aider sans trop de peine à cesser le tabac, même si nos dirigeants ne veulent l'accepter en faisant la part belle aux contradicteurs de la vape...

Mais devant " un tel ramassis d'inepties ", on se pose des questions !

En notre qualité de vapoteur, de professionnel de la vape, de fabricant, de revendeur, de consommateur....

- Devons-nous encore faire de la pub pour un site qui refuse de regarder la vérité en face en niant la réalité de la vape ?

- Devons-nous encore soutenir des propos mensongers et surtout malhonnêtes ?

- Devons-nous parler d'un site qui ne fait que de vanter les produits pharmaceutiques comme substituts ?

- Devons-nous encore servir la soupe aux anti-vape, qui eux ne se gênent pourtant pas pour cracher dedans ?

Alors OUI, mille fois OUI il faut arrêter le tabac, mais les professionnels de la vape ne devraient-ils pas organiser eux même leur " Mois Sans Tabac " plutôt que de faire de la pub pour un organisme d'État qui rame à contre-courant ?

C'était nos questions existentielles du jour...
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article