Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Les buralistes mettent le paquet sur la vape

Les buralistes mettent le paquet sur la vape
La Voix du Nord a donnée la parole à trois buralistes sur leur situation en ce " Mois Sans Tabac ".

« Les clients continuent à acheter des cigarettes. je n’observe aucune incidence sur la vente en novembre » déclare une buraliste à Saint-Omer.

D’ailleurs, elle confie que, cette année, le « Mois sans Tabac » n’a été évoqué par aucun client : « certains m’en avaient parlé l’année dernière et deux d’entre eux avaient même essayé de jouer le jeu. Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas fumé une cigarette pendant 30 jours. Mais je sais qu’ils ont repris depuis. »

« J’ai vérifié mon chiffre d’affaires les années précédentes en novembre, il n’y a pas de différence notable avec les autres mois concernant la vente de tabac » confirme une consœur.

Est-ce à dire que ce « Mois sans Tabac ne produit pas l’effet escompté ? « Je ne dirais pas à ça non plus. Même si on n’assiste pas à un grand bouleversement dans la consommation, on voit certains clients profiter de cette opération pour se rabattre sur les cigarettes électroniques avec des produits à base de nicotine. C’est déjà ça. »

La vape, François Guilbert (secrétaire général de la Fédération du Pas-de-Calais, administrateur de la Confédération et buraliste à Tilques), souhaiterait justement la mettre davantage en avant pendant cette période … avec le « Mois de la Vape ».

« Ce Mois sans Tabac est une bonne chose en matière de santé publique. Mais il incite à stopper radicalement sa consommation, sans garantie de succès sur le long terme. Depuis pas mal d’années maintenant, on observe une grosse tendance pour la vape au détriment des cigarettes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de plus en plus de buralistes vendent des produits pour le vapotage. C’est devenu une alternative pour arrêter de fumer ».
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
"C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de plus en plus de buralistes vendent des produits pour le vapotage. C’est devenu une alternative pour arrêter de fumer."<br /> <br /> Quel beau paradoxe...<br /> Mais aussi quel courage pour celui qui veut arrêter de fumer, d'aller acheter son matos chez un buraliste, qui en plus, dans bien des cas, n'aura pas les connaissances d'un shop.
Répondre