Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Le Sénat vote une lourde taxe sur les puffs

Le Sénat vote une lourde taxe sur les puffs
Cela fait un moment que les "puffs" sont dans le collimateur du Sénat et comme il fallait s'y attendre... Ce mardi, dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2023, une taxe massive a été votée sur les puffs afin de dissuader les plus jeunes.

Aujourd'hui, beaucoup de fabricants proposent ses fameuses puffs qui ciblent et attirent les jeunes avec leurs saveurs sucrées ou fruitées, leurs emballages aux couleurs vives, le tout avec un prix attractif.

Une taxe élevée pour dissuader

Cette taxe s’appliquera à partir du 1er mars 2023.

Cette nouvelle taxe à hauteur de 6 euros par millilitre, que ce eliquide contienne ou non de la nicotine, aurait pour effet d’augmenter considérablement leur prix, et par conséquent aurait un effet dissuasif.

Par conséquent, une puff vendue entre 6 et 10 euros verra son prix augmenter considérablement à 20 euros.

Heureusement pour les vapoteurs, cet amendement ne concerne pas la cigarette électronique classique.

" Il faut empêcher les jeunes de commencer à vapoter, à fumer ", a affirmé la sénatrice, vantant " un article de prévention ".

La ministre Olivia Grégoire a dit partager " totalement " la préoccupation des sénateurs sur les puffs, " produit d'appel sans pareil " ouvrant les portes du tabagisme pour les adolescents.

Selon elle, l'amendement n'était " pas la bonne méthode ", invitant les parlementaires à " dialoguer ensemble à Bercy ", pour " proposer un nouveau cadre fiscal ".

Au lieu de trouver des solutions pour régler le problème de la vente aux mineurs, on préfère taxer sévèrement...
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article