Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

La campagne #BackVapingBeatSmoking de la World Vapers’ Alliance exhorte les politiciens à adopter la réduction des méfaits et le vapotage

La campagne #BackVapingBeatSmoking de la World Vapers’ Alliance exhorte les politiciens à adopter la réduction des méfaits et le vapotage
Pour le coup d'envoi de la campagne #BackVapingBeatSmoking, la World Vapers' Alliance (WVA) a fait savoir au Parlement européen que le vapotage peut sauver 19 millions de vies en Europe.

Des représentants de la WVA ont rencontré plusieurs membres du Parlement européen pour présenter leur « directive sur les produits de vapotage » afin de montrer comment la vape doit être traitée pour réaliser tout son potentiel pour la santé publique.

De plus, la WVA a dévoilé une installation d'art protestataire devant le Parlement européen à Strasbourg.
World Vapers' Alliance a dévoilé une installation d'art protestataire devant le bâtiment du Parlement européen à Strasbourg.

World Vapers' Alliance a dévoilé une installation d'art protestataire devant le bâtiment du Parlement européen à Strasbourg.

La campagne est lancée alors que la législation européenne sur le tabac, la directive sur les produits du tabac (TPD), est en cours de révision par les législateurs européens.

L'Alliance mondiale des vapoteurs a participé à l'appel public à témoignages de la Commission européenne pour dénoncer les interdictions d'arômes et la réglementation excessive.

Désormais, la WVA amplifie les voix de la communauté européenne du vapotage à Strasbourg et dans toute l'Europe pour aider à reconnaître le vapotage comme un outil efficace de réduction des méfaits susceptible de sauver la vie de 19 millions de fumeurs en Europe.

Michael Landl, directeur de la World Vapers’ Alliance a déclaré :

« En soutenant le vapotage, nous pouvons vaincre le tabagisme et sauver 19 millions de vies grâce à une réglementation judicieuse. L'appel aux preuves de l'UE a reçu un nombre record de 24 000 réponses, ce qui montre que les consommateurs souhaitent adopter la réduction des méfaits du tabac, et il se trouve que le vapotage s'est avéré l'un des plus réussis à ce jour. L'UE doit mettre un terme aux discussions en cours sur les interdictions d'arômes dans les e-liquides et le vapotage doit rester abordable et accessible. Il est temps pour l'UE d'approuver pleinement la réduction des méfaits du tabac et d'en faire du vapotage un élément central. »

La campagne a été lancée aujourd'hui à Strasbourg, en France, avec une installation artistique de protestation Don't Let 19 Million Lives Fall et s'étendra à dix villes de six pays d'octobre à novembre 2022.

« Nous organiserons des événements communautaires et des manifestations en France, en Pologne, en République tchèque, en Italie, au Portugal et en Belgique pour attirer l'attention sur l'un des textes législatifs les plus cruciaux pour l'avenir du vapotage. Il est temps que les politiciens écoutent les consommateurs et la science », a déclaré le directeur de WVA, Michael Landl.

WVA a également lancé une pétition contre les réglementations sur le vapotage nuisibles telles que les interdictions d'arômes ou la forte taxation des produits de vapotage. Les signatures seront remises aux membres du Parlement européen à la fin de la tournée en novembre.
World Vapers' Alliance au Parlement Européen à Strasbourg.

World Vapers' Alliance au Parlement Européen à Strasbourg.

offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article