Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon

Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon

Où acheter le eliquide Indiana de chez Abalon :

Indiana de chez Abalon

Introduction :

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, découverte d'une marque Française ABALON, proposée par la société ULTIMAX, dont les liquides sont conçus à GRASSE et conditionnés en région Parisienne en Seine et Marne.

ABALON propose aussi bien des e-liquides prêt à vaper en 10 ml, mais aussi du Shake N Vape en 50 ml et du DIY.

Fiche technique du e-liquide :

Fabricant : ABALON
Fabrication made in : France
Les différents taux de nicotine disponibles : 0 mg
Répartition PG / VG : 50 / 50 ou 30 / 70
Contenance disponible : 50 ml

Packaging du flacon :

Flacon de 60 ml rempli à 50 ml sans nicotine, surdosé avec 20% d'arômes en plus pour compenser la dilution du Booster.

Doit être mélangé avec un Booster de nicotine, taux final après mélange d'un booster : 3 mg/ml.

Si vous préférez sans nicotine, mettre 10 ml de base neutre.

Les fioles plastiques ont un bouchon sécurisé et l'étiquette comporte les mentions nécessaires…

Avant de te donner mon avis, je tiens à te préciser que, tester un e-liquide est un exercice relativement difficile et forcément subjectif car il dépend des goûts et du palais de chaque vapoteur.

Avis :

Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
Testé avec le kit AEGIS MAX 2 et Z SUB-OHM TANK de chez GEEK VAPE, résistance à 0.25 ohm, j'ai une vapeur bien fruitée qui m'arrive en bouche...

Dans cette recette de sioux les fruits rouges sont à l'honneur.

On ressent la présence de framboise, de cassis, de fraise en arrière-goût, le tout dans un ensemble au rendu sucré et acidulé.

Une pointe de fraîcheur apparaît, parfaitement maîtrisée et nullement agressive, ainsi qu'une note qui me fait penser à de l'aloe vera avec son petit côté acidulé.

En fond de bouche j'ai la sensation d'avoir une note comme florale de cactus qui vient enrober l'ensemble...

Le rendu est excellent, très agréable à vapoter avec diverses sensations, tout est bien équilibré et dosé.

La minute culture :

Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
Connais-tu l'origine des Indiens ?

Il y a très longtemps (au moins 10 000 ans !), la Terre connaissait ce qu’on appelle une ère glaciaire. Il faisait beaucoup plus froid que maintenant, et le niveau de la mer avait tellement baissé que l’on pouvait passer d’un continent à l’autre en certains endroits.

Il semblerait que les premiers hommes sur le continent américain sont arrivés en Alaska, depuis la Sibérie, en traversant le détroit de Bering, aujourd’hui recouvert par les eaux.

C’était une population de chasseurs-cueilleurs, qui suivait les migrations des animaux (des mammouths, des bisons, mais aussi les ancêtres des cerfs, des élans etc…) pour pouvoir les chasser.

Lorsque la planète s’est réchauffée, la mégafaune, c’est-à-dire les plus gros animaux comme les mammouths, ont disparu et ont laissé place à des animaux semblables à ceux que nous connaissons à présent.

Ces premiers hommes sont devenus ceux que nous avons nommé les indiens, ou amérindiens.

Mais pourquoi les appelle-t-on les indiens ?
Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
Christophe Colomb, lorsqu’il est arrivé sur le continent américain en 1492, a cru qu’il était arrivé en Inde (Bravo le sens de l’orientation !) donc il a appelé les habitants : Les indiens.

Manifestement, personne n’a jugé bon de rectifier cette erreur !

Ce nom est pourtant péjoratif pour ces premiers peuples qui préfèrent être nommés : "Première Nation."

Conclusion :

Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
Voilà un eliquide fruité qui va ravir les amateurs de fruits rouges et de fruits du désert.

Les arômes font réalistes, c'est très bien dosé et c'est à découvrir…
Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
En bonus découvre ton prénom indien :
Test - Eliquide - Indiana de chez Abalon
offre le petit fumeur
upends
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article