Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Selon une enquête de la World Vapers' Alliance, les saveurs dans le e-liquide sont importantes

Selon une enquête de la World Vapers' Alliance, les saveurs dans le e-liquide sont importantes
Une enquête menée par la World Vapers' Alliance (WVA) auprès de ses membres a révélé que 97 % des répondants préfèrent les saveurs uniques ou complexes ainsi que le goût classic.

De plus, une taxation plus élevée pousserait près d'un tiers des vapoteurs vers le marché noir.

La WVA exhorte les politiciens à écouter les consommateurs et à éviter les réglementations et les interdictions, créant une catastrophe de santé publique.

Michael Landl, directeur de la World Vapers' Alliance, a déclaré : " L'enquête auprès de nos membres confirme ce que la science a prouvé à maintes reprises : Les saveurs sont essentielles pour que les gens arrêtent de fumer. Les interdictions et les taxes élevées ne font que stimuler le marché noir et repoussent de nombreux vapoteurs. Il est temps que les politiciens commencent à écouter ceux qui sont les plus touchés par leurs politiques : les consommateurs ! "

Principaux résultats de l'enquête :

Les saveurs :

Un pourcentage stupéfiant de 97 % des répondants préfèrent les e-liquides aux saveurs uniques ou complexes ainsi que le goût classic. Seuls 3 % déclarent préférer le tabac.

Si les arômes étaient interdits : Plus de la moitié des vapoteurs chercheraient à se procurer leurs arômes au marché noir ou recommenceraient à fumer. 21 % disent qu'ils vapoteraient exclusivement de l'arôme tabac et 16 % pensent qu'ils arrêteraient de vapoter.

Les taxes :

Des taxes diviseraient le comportement de consommation des vapoteurs :

- 31 % continueraient à vapoter comme ils le font actuellement et paieraient le prix plus élevé.

- 30 % disent qu'ils vapoteraient moins pour compenser l'augmentation du prix.

- 28 % essaieraient d'obtenir leurs produits sur le marché noir.
Selon une enquête de la World Vapers' Alliance, les saveurs dans le e-liquide sont importantes

Médias :

Les vapoteurs estiment que les médias sont à sens unique et pas assez objectifs lorsqu'ils couvrent le vapotage. Un pourcentage stupéfiant de 75 % a évalué la couverture médiatique dans leur pays comme défavorable.

Réglementation actuelle :

Les vapoteurs évaluent le cadre réglementaire actuel de la même manière. 60% des répondants sont insatisfaits de la façon dont le vapotage est actuellement traité par leurs gouvernements.

L'enquête a été menée auprès des membres de la WVA. Le nombre total de répondants était de 415 dans 36 pays.

« Ces résultats montrent que ceux qui peuvent se permettre des prix plus élevés paieraient le surcoût et ne changeraient pas leur comportement. L'aspect inquiétant est que pour beaucoup le vapotage deviendrait un bien de luxe, et près d'un tiers serait poussé vers le marché noir. Les politiciens doivent enfin tenir compte de ces conséquences imprévues lorsqu'ils proposent une nouvelle législation », a ajouté Landl.

Avec la directive sur les produits du tabac à l'horizon, la WVA appelle les institutions européennes à suivre une approche du vapotage basée sur les risques.

La réglementation future doit être basée sur la science et l'expérience de millions de consommateurs.

Les produits moins nocifs devraient être traités différemment des cigarettes.
offre le petit fumeur
upends
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article