Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Rien ne va plus pour la marque de eliquide T-Juice

Rien ne va plus pour la marque de eliquide T-Juice
C'est un sunami dans l'univers de la vape !

Le célèbre fabricant du eliquide préféré des vapoteurs, le Red Astaire, a été placé en liquidation judiciaire.


C'est la société Supreme Plc, qui a acheté les actifs de Cuts Ice Ltd (T-Juice) et par la même occasion Flavor Core Ltd afin d'élargir sa marque.

Fondé en 2012, Cuts Ice est un des premiers fabricants de e-liquides en Europe offrant à la vape des recettes complexes.

Flavor Core développe des arômes et est une entreprise de conformité réglementaire dans les e-liquides.

La marque de vape « T Juice » de Cuts Ice, avec la saveur unique « Red Astaire », a obtenu une reconnaissance de marque significative sur les marchés d'Europe continentale, un succès incroyable qui permettra d'écouler plus de 4 millions de flacons en 2016.

Mais les ventes du fameux liquide rouge se sont essoufflées petit à petit dans différents pays Européen et avec des nouveautés inexistantes, les dettes ont commencé à s'accumuler mettant Cuts Ice en liquidation judiciaire.

La contrepartie financière n'a pas été communiquée mais elle permettra de couvrir les dettes de Cuts Ice ou en partie.

Ces acquisitions permettront à Supreme Plc une diversité géographique de sa clientèle et développer ses autres produits dans toute l'Europe grâce à la marque T-Juice.

" Nous continuons à voir une croissance significative au sein de nos activités de vapotage et considérons cette transaction comme un excellent exemple de la façon dont nous pouvons continuer à ajouter de l'expertise à notre groupe ", a commenté Sandy Chadha, directeur général de Supreme Plc.

Il faut s'attendre à un remaniement stratégique du catalogue T-Juice, mais rassurez-vous votre Red Astaire sera toujours disponible dans votre boutique de vape préférée...
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article