Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Les Français souhaitent que les pouvoirs publics s’emparent enfin du sujet vapotage !

Les Français souhaitent que les pouvoirs publics s’emparent enfin du sujet vapotage !
La 6ème édition du baromètre France Vapotage montre que le rôle du vapotage dans la lutte contre le tabagisme est majoritairement reconnu dans l’opinion publique.

Cependant, l’image de la cigarette électronique reste fragile, victime d’un manque d’informations, d’informations anxiogènes et de fake news.

Dans ce contexte, trop de fumeurs hésitent à franchir le pas. Pire : de nombreux vapoteurs pourraient retomber dans le tabagisme si les atouts du vapotage étaient remis en cause par des décisions politiques.

Une majorité de Français souhaite donc que les pouvoirs publics agissent pour renforcer l’information, mettre en place une réglementation dédiée et adaptée et encourager les fumeurs à passer à la cigarette électronique. C’est ainsi que débute un communiqué de France Vapotage que vous retrouverez ci-dessous.

Le vapotage, un allié reconnu et précieux dans la lutte contre le tabac

Alors que la cigarette électronique est reconnue par Santé Publique France comme l’outil le plus efficace et le plus utilisé par les fumeurs pour diminuer ou arrêter leur consommation de tabac, 50% des Français et surtout plus de 80 % des vapoteurs considèrent le vapotage comme un allié efficace dans la lutte contre le tabac.

Le succès du vapotage repose sur des atouts bien identifiés : plaisir, prix, accessibilité, arômes

Pourquoi les vapoteurs ont-ils privilégié la cigarette électronique aux substituts nicotiniques pharmaceutiques dans leur démarche d’arrêt du tabac ? Pour 59 % d’entre eux, pour le plaisir (gestuelle, sociabilité). 29 % estiment par ailleurs les substituts nicotiniques comme inefficaces dans leur cas personnel.

Le prix, aujourd’hui très nettement inférieur à celui du tabac, est un autre argument en faveur du passage à la vape.

Pour preuve, plus de la moitié des vapoteurs actuels risqueraient de retomber dans le tabagisme si le prix des e-liquides rejoignait le prix d’un paquet de cigarettes tabac.

Une augmentation comprise entre 50 centimes et 1 euro entraînerait déjà le retour au tabagisme de plus d’un tiers des vapoteurs interrogés !

Par ailleurs, plus de la moitié des vapoteurs pourraient reprendre le tabac s’il devenait plus difficile de trouver ses produits du fait de la restriction des canaux de vente, s’il devenait difficile de vapoter en dehors de son domicile ou si seul l’arôme tabac était autorisé quand les saveurs fruitées, gourmandes et fraîcheurs seraient interdites.

La cigarette électronique jetable et le phénomène Puff en question

En moins d’un an, la cigarette électronique jetable a fait son apparition dans le paysage de la vape.

Pour le meilleur : la e-cigarette jetable représente à la fois une opportunité pour les fumeurs d’essayer la vape sans engagement (pour 43 % d’entre eux), et une solution pratique pour les vapoteurs, notamment lors de leurs déplacements et en cas d’oubli de leur matériel habituel.

Pour le pire, quand le phénomène Puff touche la consommation de mineurs et de non- fumeurs alors que la vape est destinée, à l’exclusive, aux fumeurs adultes. 59 % des Français souhaitent un renforcement de la réglementation et de l’information auprès des mineurs pour les empêcher de consommer ces produits.

Les Français attendent que les pouvoirs publics s’emparent enfin de la vape !

Ils souhaitent :

Le renforcement de l’information sur les connaissances scientifiques actuelles (87%) et sur le bon usage de la cigarette électronique (85%); une réglementation du vapotage distincte de celle des produits du tabac (70%); que les pouvoirs publics encouragent les fumeurs à passer à la cigarette électronique (57%).

Depuis 4 ans, France Vapotage demande l’élaboration, en concertation avec les professionnels, d’une réglementation dédiée au vapotage et adaptée à ses spécificités. 70% des Français y sont favorables ! Il est temps d’agir :

- Pour s’assurer que le vapotage s’adresse exclusivement aux fumeurs et anciens fumeurs adultes.

- Pour protéger les consommateurs, en soumettant aux mêmes règles et contrôles stricts tous les produits du vapotage.

- Pour préserver les atouts spécifiques du vapotage : Prix, arômes, distribution.

- Pour accompagner la filière dans son développement responsable.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour <br /> Mon épouse et moi même avons arrêté de fumer grâce au vapotage, un arrêt direct et sans envie de re fumer depuis 5mois et 11 j. Il est temps que ce soit remboursé par le sécu.<br /> Pour les septiques çà fonctionne, la preuve. Bon vapotage
Répondre