Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

La cigarette électronique au volant

La cigarette électronique au volant

Que risque-t-on en vapotant au volant ?

Même s’il n’est pas interdit de vapoter au volant, vous pouvez être sanctionné dans certains cas.

Avec environ 4,4% de la population qui vapote régulièrement, la cigarette électronique se retrouve partout, même dans la voiture.

Mais que dit la loi sur cette pratique ?

La règle primordiale que tout automobiliste doit connaître, c’est que tout conducteur doit être responsable de son véhicule sur la route et doit adopter un comportement prudent et respectueux envers les autres usagers de la route, comme le dit l’article R412-6 du code de la route :

« Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres. »

Ainsi, il n’est pas interdit de vapoter en voiture.

Mais en ce qui concerne le fait de tenir une cigarette électronique en conduisant, ça peut le devenir si cela vous empêche d’avoir une bonne conduite. Si elle est trop encombrante et vous empêche de réagir correctement à ce qu’il se passe sur la route et ne vous permet pas de faire attention à la route.

Le maintien du volant sera obligatoirement différent si vous tenez entre vos mains une box 4 accus, ou, un petit kit électronique comme un pod !

Les forces de l’ordre peuvent estimer que vous ne pouvez pas remplir vos obligations citées cidessus, elles peuvent donc vous sanctionner avec une contravention de seconde classe.

Elles ne vous retireront pas de point, mais une amende forfaitaire pourrait vous être faite de 35 euros, qui peut être majorée à 75 euros. Cette amende peut même atteindre 150 euros selon l’article 131-13 du Code pénal.

Cependant, en présence d’un enfant, les mêmes règles s’appliquent pour la cigarette électronique que pour la cigarette traditionnelle.

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit de fumer (et de vapoter) dans une voiture si vous êtes en présence d’un mineur de moins de 12 ans, même si votre e-liquide a le délicieux goût de bonbon !

Cette règle s’applique aussi bien au conducteur qu’aux passagers, comme le stipule l’article R3515-4 du Code de la santé publique.

Si vous êtes surpris en train de vapoter en présence d’un enfant de moins de 12 ans dans une voiture, vous risquez une contravention de quatrième classe, qui prend la forme d’une amende de 135 euros et peut monter jusqu’à 750 euros.

Donc, faites bien attention si vous souhaitez vapoter tout en conduisant. Attendez un STOP ou un feu rouge pour prendre quelques bouffées.

Cela vous évitera de risquer de vous faire arrêter par les forces de l’ordre car vous vapotez en conduisant.

Les deux mains sur le volant c’est très important, pas de téléphone, ni de cigarette électronique pendant que vous roulez et tout se passera parfaitement bien !
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article