Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Big Tobacco : Risque ou opportunité pour la vape ?

Big Tobacco :  Risque ou opportunité pour la vape ?
La cigarette électronique s’est développée en marge et en opposition au monde du tabac. L’irruption de Big Tobacco dans le business de la vape n’a donc laissé personne indifférent.

Si Big Tobacco a voulu conquérir ce marché, ce n’est ni par philanthropie, ni par bonne conscience, ni pour le détruire. C’est avant tout pour s’y positionner et transformer son business.

Dans cette vidéo, je vous explique que Big Tobacco se heurte à 3 obstacles majeurs pour se développer sur ce marché : une réputation exécrable, un environnement réglementaire très défavorable et l’opposition radicale des « pure players » de la vape.

La question à se poser, c’est de savoir si l’activisme de Big Tobacco en faveur de la cigarette électronique peut aider la catégorie ou si au contraire cet activisme risque de la plomber. Car il faut bien le reconnaître, l’industrie du tabac a la fâcheuse habitude de transformer l’or en plomb.

Je détaille dans la vidéo les aspects positifs que Big Tobacco peut apporter au marché de la vape : Des moyens financiers considérables, une réelle expertise en matière de lobbying et une excellente connaissance des consommateurs.

Je détaille également les risques qu’ils font peser sur la catégorie : une image délétère, une propension à l’hégémonisme et une vision purement financière.

Il y a donc des aspects positifs et d’autres qui le sont moins…

La conclusion, c’est que l’irruption de Big Tobacco sur le marché de la vape peut être positive pour le marché dans son ensemble mais qu’elle entraînera une certaine consolidation et rationalisation de ce dernier et que des acteurs qui disparaîtront.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
C'est vrai que Big Tobacco a une réputation exécrable, mais pas sûr que cela les empêche le moins du monde de pénétrer ce marché. Il suffit de créer une marque et le consommateur, qui en général n'en a rien à faire, même quand il n'est pas dupe, n'y voit que du feu. Une question que l'on peut se poser, c'est de savoir si il est vraiment souhaitable pour la société dans son ensemble que ce marché se développe, en remplacement du marché des cigarettes classiques, ou sil ne vaudrait pas mieux que les fumeurs arrêtent vraiment de fumer, plutôt que de remplacer une addiction par une autre. Certaines études pointent les risques certains pour la fumée, certes peut-être moindre que ceux de la cigarette, mais j'ai lu un scientifique comparer cela à tomber du 6ème étage plutôt que du dixième... Le risque selon moi, est qu'une partie des personnes qui se tournent vers la vape, et en restent consommateurs, auraient parfaitement pu arrêter de fumer sans. Dans la vidéo, les campagnes d'arrêt du tabac à destination des jeunes ont bien existé, mais elles étaient volontairement mal conçues pour être inefficaces, voire pour avoir l'effet inverse. C'est bien documenté dans le livre Golden Holocaust. Ces campagnes étaient plus un alibi.
Répondre