Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Prochaine TPD : A quelle sauce les vapoteurs vont être mangés

Prochaine TPD : A quelle sauce les vapoteurs vont être mangés
Par notre envoyé spécial Dan Vapote (depuis les coulisses de l’Union Européenne) à Bruxelles

En ce début de printemps mi-ensoleillé mi-venteux, je décide (en vrai c’est notre rédac chef Mr Vapoteur qui m’y a obligé, mais bon, ça me fait plaisir hein) de partir à la rencontre d’un contact démarché il y a plusieurs mois pour recueillir les grandes lignes de la prochaine TPD.

En effet, nous ne reculons devant aucun effort sur le Journal du Vapoteur, pour vous livrer les infos les plus chaudes au plus vite.

Je ne donnerai aucun détail des tractations ardues, ni ne dévoilerai l’identité de ce contact que je nommerai sobrement Iel V (secret professionnel et évolution sociétale oblige).

Je retrouve donc Iel V par une belle journée un peu embrumée stomacalement (je n’aurai pas dû abuser des friteries et des mousses la veille…), au parc du cinquantenaire pour recueillir ses précieuses confidences.

Ce qui dit prochaine TPD

Première mesure qui découle des précédentes tentatives de mieux réguler les produits de la vape, la gestion des eliquides aromatisés.

En premier lieu, pour les cigarettes électroniques jetables et qui devront être recyclable (avec de nombreux points de collectes identifiés et accessibles sur tout le territoire), interdiction de tous les arômes hormis le tabac, le tabac mentholé et deux ou trois fruités (dûment prouvé sans sucralose voire sans goût sucré) et interdiction de tous les emballages pouvant les assimiler à des confiseries à direction des mineurs.

Tout nouveau produit devra passer en commission pour validation. Leur fabrication sera confiée exclusivement aux fabricants de tabac qui ont démontré de longue date leur savoir faire sur la production à grande échelle (notamment quand ils ont invité certains gouvernements à visiter leurs usines. « Philip Morris nous a bien régalés ! » précise Iel V.)

Elles seront vendues en exclusivité dans les bureaux de tabac en signe de soutien à cette branche du commerce souvent mal comprise et mal considérée.

Pour tous les autres arômes à consommer dans des dispositifs autre que les jetables, seuls les tabacs, tabacs mentholés et deux ou trois fruités répondant aux mêmes critères que précédemment seront autorisés.

Les eliquides seront désormais vendus exclusivement en pharmacie et en flacons de 10 ml maximum (avec les taxes habituelles dans ce domaine, donc à des tarifs bien plus élevés qu’aujourd’hui) et ils seront fabriqués par les laboratoires déjà agréés pour les médicaments et les vaccins qu’ils font déjà depuis si longtemps avec l’humanisme, l’intégrité et la bienveillance qu’on leur connaît (toutefois, leur fabrication pourra être sous-traitée auprès de certains grands groupes de tabac désirant se racheter une conscience, euh désirant maintenant œuvrer pour le bien public).

Ils seront déjà tous nicotinés selon plusieurs dosages décidés par une commission de sages médecins sélectionnés d’après des règles nombreuses et compliquées que l’on ne peut décrire pour le moment.

La nicotine ne pourra plus être commercialisée seule, sous quelque forme que ce soit et dans aucun contenant. Le eliquide DIY est donc par conséquent interdit.

Iel V précise « on ne voit pas pourquoi, puisque c’est pour arrêter de fumer cela devrait être meilleur gustativement et moins cher que le tabac. Les drogués doivent comprendre qu’ils doivent se soigner. Un médicament n’est pas pris pour son goût agréable que je sache. »

De même, concernant le matériel de vapote rechargeable, ne seront dorénavant autorisés que les kits à tirage serré ou direct restrictif avec une batterie intégrée.

Ils seront soumis à validation avant la mise en marché par une commission de conformité aux règles de sécurité et de bienséance. Le matériel devra être fabriqué dans l’Union Européenne, si possible en France, mais on acceptera celui venu de pays où la main d’œuvre est bien moins chère car les salariés sont bien moins payés et bien moins couverts en protection sociale et sanitaire.

Et Iel V d’ajouter « si on peut gagner plus d’argent à moindre frais, on va pas se gêner ».

Les membres des différentes commissions de santé considérant qu’il ne sert à rien de multiplier les offres sur ces produits étant censés aider à l’arrêt du tabac et non nourrir l’avidité de collectionneurs geek et par conséquent immatures.

Ce matériel sera dorénavant commercialisé aussi par les pharmacies qui pourront décider du prix de vente en toute liberté.

Dans un souci humaniste, et suite aux nombreuses fermetures de boutiques de vape, de fabricants de jus, il sera proposé un grand plan de reconversion professionnelle dans des secteurs porteurs d’emploi bien plus sains, éthiques et essentiels comme les bureaux de tabac ou les pharmacies.

Notre entretien se termine, je remercie mon interlocuteur, en réfrénant mon envie de l’étrangler sur place, qui me quitte en s’allumant un gros Havane.

Je m’en retourne vers la gare, bien assombrie par les nouvelles recueillies.

Sur le trajet du retour, je fais un compte rendu rapide à l’équipe qui décide unanimement de réfléchir à la construction d’un réseau clandestin de fabrication, de vente de matos et de jus pour continuer à nous régaler et nous tenir éloigner de notre ancienne maîtresse qui nous a tant vampirisés.


J’imagine que vous avez vite compris que tout cet écrit apocalyptique n’était que le résultat de mon imagination fertile et parfois délirante.

Et oui nous sommes heureusement le premier avril.

Même si ma prose avait pour premier but de vous divertir, j’ose espérer qu’elle vous aura aussi fait réfléchir…

Alors, si vous voulez que ce cauchemar ne voit jamais le jour, mobilisez-vous pour faire entendre une voix unie et tonitruante en faveur de cette belle vape qui est la plus à même de vaincre la damnée tueuse.

Le syndicat et les associations n’attendent plus que vous !
Prochaine TPD : A quelle sauce les vapoteurs vont être mangés
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article