Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le Parlement européen reconnaît que la cigarette électronique peut aider à arrêter de fumer

Le Parlement européen reconnaît que la cigarette électronique peut aider à arrêter de fumer
Dans le courant du mois de février, le Parlement européen a adopté un rapport sur la prévention et le traitement du cancer, qui reconnait que les produits de vapotage peuvent être de potentiels outils de sevrage tabagique.

Ce rapport qui reconnait que le tabagisme est la principale cause évitable de cancer dans l’Union européenne indique aussi que le Parlement européen que les cigarettes électroniques peuvent permettre à certains fumeurs d’arrêter progressivement de fumer.

Mais la Commission européenne devra de son côté assurer le suivi des évaluations scientifiques des risques sanitaires liés aux cigarettes électroniques, aux produits du tabac chauffés et aux nouveaux produits du tabac.

Cette adoption, à 652 voix contre 15, apparaît comme une déclaration historique pour l’Independent European Vape Association (IEVA).

Mais tout n’est pas positif dans ce rapport. En effet, le rapport indique que la Commission considère que les cigarettes électroniques ne devraient pas être attrayantes pour les mineurs et les non-fumeurs.

Elle devra ainsi évaluer quels sont les arômes les plus attrayants pour les mineurs et les non-fumeurs et ensuite proposer une interdiction de ces derniers.

De son côté, l’IEVA rappelle que si l’association reconnait qu’il faut mettre en place des mesures pour limiter le marketing inapproprié autour de certains produits de la vape, il est crucial de ne pas interdire les arômes puisqu’ils jouent un rôle plus qu’important dans le sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique.

Toujours dans les mauvaises nouvelles : le député européen Nicolás González Casares, indique que le Parlement devrait voter prochainement des amendements pour introduire dans ce rapport des preuves scientifiques et les recommandations de l’OMS sur le tabac et les cigarettes électroniques.

Nous connaissons tous la position de l’Organisation Mondiale de la Santé au sujet de la vape, qui s’est toujours positionnée à l’encontre du vapotage.

Ces amendements pourraient donc être une mauvaise nouvelle pour l’avenir de la e-cigarette en Europe.
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article