Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Aux Pays-Bas, l'interdiction des saveurs dans les e-liquides est reportée à l'année prochaine

Aux Pays-Bas, l'interdiction des saveurs dans les e-liquides est reportée à l'année prochaine
Les Pays-Bas reporteront leur interdiction des saveurs dans les e-liquides de six mois, selon l'association néerlandaise du commerce de la vape Esigbond. La décision de retarder la mise en œuvre de la loi, qui devait entrer en vigueur le 1er juillet, a été prise par le cabinet néerlandais (Conseil des ministres).

L'interdiction des saveurs dans les e-liquides, approuvée en mai dernier par le cabinet, n'autorisera que la vente de produits de vapotage aromatisés au tabac. Pour faire respecter les restrictions, l'Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM) a créé une liste d'arômes approuvés, qui, selon Esigbond, était basée sur la liste produite par Santé Canada pour son interdiction prévue des arômes.

Esigbond dit que la liste comprenait deux arômes - l'isophorone et la pyridine - connus pour être cancérigènes. Le groupe commercial a alerté le gouvernement du problème et le cabinet a reporté la mise en œuvre de l'interdiction des arômes pendant que le RIVM reconsidère la liste des arômes autorisés.

Esigbond a découvert le lien entre la liste néerlandaise des arômes et la liste canadienne grâce à des demandes de documents effectuées par le biais de la loi sur l'accès public aux documents (WOB) du pays.

" Nous avons proposé d'aider le gouvernement à réfléchir à une politique pratique sur les cigarettes électroniques dans le passé en raison de nos connaissances approfondies ", a déclaré le président d'Esigbond, Emil 't Hart. " Cette erreur aurait facilement pu être évitée si le gouvernement nous avait parlé. "

L'interdiction des saveurs a été annoncée pour la première fois en juin 2020 par l'ancien ministre de la Santé Paul Blokhuis, l'un des principaux partisans des restrictions de vapotage.

Une consultation publique lancée en décembre de la même année a reçu un nombre record de commentaires, majoritairement opposés, et les défenseurs du vapotage ont également remis une pétition signée par 19 000 consommateurs au gouvernement.

Les règles ont été justifiées par une étude commandée par le ministère de la Santé en 2020 et menée par l'Institut Trimbos. L'étude a présenté une science triée sur le volet pour étayer sa conclusion selon laquelle les produits de vapotage aromatisés attirent les adolescents et « qu'il existe de plus en plus de preuves que la cigarette électronique est un tremplin vers les cigarettes au tabac ».

Sept pays européens ont adopté des interdictions d'arômes, dont les Pays-Bas. L'Estonie, la Finlande, la Hongrie et l'Ukraine appliquent actuellement des restrictions sur les saveurs. L'interdiction des saveurs au Danemark devrait commencer le 1er avril et la Lituanie interdira les saveurs le 1er juillet. La Suède envisage actuellement une interdiction des saveurs. Aucun pays européen n'interdit totalement tous les produits de vapotage .
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article