Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

La Malaisie interdit le vapotage ?

La Malaisie interdit le vapotage ?
Il y a quelques semaines, nous avions rapporté comment la Malaisie adoptait une approche progressive en réglementant le vapotage.

Cette décision a été saluée par la Coalition of Asia Pacific Tobacco Harm Reduction Advocates (CAPHRA).

Mais vendredi dernier, le ministère de la Santé a ajouté une précision qui signifie que l'accès aux produits de réduction des risques sera interdit à toute personne née après 2005.

L'annonce de la réglementation des e-liquides et de la levée de l'interdiction de vente a été largement saluée comme signifiant que le taux de tabagisme en Malaisie chuterait « considérablement ».

Le président de MOVE (Malaysian Organization of Vape Entities) a déclaré : " Je suis fier que le gouvernement malaisien ait repoussé le programme anti-vapotage de l'Organisation mondiale de la santé. En tant qu'ancien fumeur, le vapotage a amélioré ma santé et m'a sans doute sauvé la vie, mais l'OMS a fait pression sur des pays comme le mien pour l'interdire. Heureusement, notre gouvernement et notre ministère de la Santé ont plutôt écouté les nombreux citoyens comme moi qui ont connu un succès considérable avec le vapotage. "

Le coordinateur exécutif de CAPHRA a ajouté : " Malgré son incroyable efficacité pour réduire les taux de tabagisme et les décès, de nombreux pays d'Asie-Pacifique insistent toujours pour interdire le vapotage. La législation et la réglementation en attente de la Malaisie enverront un grand message au monde que le vapotage est l'avenir et non un ennemi. "

Certains peuvent se demander si des pressions ont été exercées alors que le gouvernement malaisien a fait une marche arrière partielle.

Vendredi, il a expliqué que l'interdiction de fumer prévue pour toute personne née après 2005 ne se limitera pas aux produits du tabac.

Les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffé seront désormais intégrés à la nouvelle loi sur le contrôle du tabac et du tabagisme dont le gouvernement discutera lors de la prochaine réunion parlementaire.

L'annonce a été faite par le ministre de la Santé Khairy Jamaluddin lors d'une réunion du conseil d'administration de l'Organisation mondiale de la santé à Genève.

Par coïncidence, le milliardaire Michael Bloomberg est l'ambassadeur mondial de l'OMS pour les maladies non transmissibles et les blessures et a fait pression pour des politiques anti-vape/réduction des méfaits sévères.

Tout Malaisien qui a actuellement 17 ans et qui est accro au tabac bien qu'il ne puisse pas acheter légalement des produits du tabac se verra désormais interdire l'accès à la vape au cours de sa vie.

Les autorités espèrent qu'il suffira de continuer à ne pas pouvoir acheter des cigarettes légalement pour les encourager à arrêter.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article