Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Vape et vision : Encore une étude fake

Vape et vision : Encore une étude fake
Comme tu le sais, il est fréquent que des études sur les effets de la vape soient publiées…

Parfois, on se dit que l'on arrive à la limite de la stupidité !

Mais que nenni !!!

Ils ne sont jamais à court d'idées pour déblatérer sur la vape…
Vape et vision : Encore une étude fake
Une nouvelle étude a été réalisée par l’Université de Californie aux États-Unis.

Publié dans l'American Journal of Ophthalmology, l'article confond le vapotage avec le tabagisme, se concentre sur les feuilles de calcul et non sur les personnes, et tire la conclusion que les cigarettes électroniques peuvent causer des problèmes de vision.

Pour ce faire, les chercheurs ont analysé les données d’environ 1 million d’Américains âgés de 18 à 50 ans.

L'objectif du chalutage de données était de trouver un lien entre le vapotage et la déficience visuelle, et c'est ce que l'équipe a étonnamment découvert après avoir tiré des données du système de surveillance des facteurs de risque comportementaux 2016-2018 du Center for Disease Control and Prevention.

Décrivant la méthodologie, les auteurs écrivent : Nous avons examiné l'utilisation de la cigarette électronique (actuelle, ancienne ou jamais), telle qu'évaluée par les questions :

Avez-vous déjà utilisé une cigarette électronique ou un autre produit de vapotage, même une seule fois, dans toute ta vie ? et Utilisez-vous maintenant des e-cigarettes ou d'autres produits de vapotage tous les jours, certains jours ou pas du tout ?

" Le critère de jugement principal était la déficience visuelle, définie comme un résultat binaire 'oui' ou 'non' à la question, Êtes-vous aveugle ou avez-vous de sérieuses difficultés à voir, même lorsque vous portez des lunettes ? "

La conclusion de cette étude ?

Les auteurs déclarent : « L'odds ratio ajusté de la déficience visuelle chez les utilisateurs actuels d'e-cigarettes par rapport aux jamais utilisateurs d'e-cigarettes était de 1,34 (intervalle de confiance à 95 % [IC] 1,20-1,48), et chez les anciens utilisateurs de cigarettes électroniques était de 1,14 ( IC à 95 % 1,06-1,22) ».

Leurs résultats affirment que la vue des ex-vapoteurs est moins bonne que celle des ex-fumeurs.

Golla, Chen, Tseng, Lee, Pan, Yu et Coleman ont conclu : " L'utilisation actuelle de la cigarette électronique n'a jamais été associée à un risque plus élevé de déficience visuelle dans la population BRFSS 2016-2018, indépendamment de l'utilisation traditionnelle de la cigarette."

Ce type de recherche est connu sous le nom d'étude transversale parce qu'elle est très rapide et bon marché mais souvent imprégné de problèmes.

Dans leur aperçu, Wang et Chen soulignent que de telles études sont susceptibles d'être biaisées, fournissent des informations qui ne reflètent pas la population dans son ensemble et ne fournissent pas d'informations indiquant si l'exposition ou le résultat est venu en premier.

Une mesure de la qualité de l'étude et du manque de fiabilité des résultats et de la conclusion provient de la personne qui critique le travail.

Le professeur Simon Capewell est une source incontournable de citations pour les journaux lorsqu'ils veulent un commentaire négatif sur le vapotage.

Dans ce cas, le professeur Capewell a déclaré sans équivoque au Times que cette étude « ne prouve pas un lien de causalité entre le vapotage et les dommages à la vision ».

Il est trop tôt pour sélectionner la pire étude de 2022, mais celle-ci risque de figurer dans le top.
offre le petit fumeur
upends
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article