Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Vérités et mythes sur la cigarette électronique

Vérités et mythes sur la cigarette électronique
Des études scientifiques confirment le potentiel des cigarettes électroniques comme étant un outil pour réduire les dommages causés par les cigarettes.

Nous allons vous expliquer les différences entre les cigarettes électroniques et les cigarettes traditionnelles.

La Cigarette électronique est une révolution face au tabac

Dans un peu plus 10 ans, les cigarettes pourraient être de l'histoire ancienne dans plusieurs pays, mais cela prendra du temps...

Le défi est de taille car selon les chiffres fournis par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il y aurait plus d'un milliard de fumeurs dans le monde et ce chiffre ne devrait pas diminuer de manière significative avant 2025.

En France, 22% des français avouent fumer de manière quotidienne. Avec chaque année, 8 millions de personnes qui meurent des effets du tabac, dont 75000 en France.

L’industrie du tabac est sollicitée pour fournir de vrais efforts sur la réduction des dommages causés sur la santé par la clope. Mais sans réellement de changement...

Quels sont les effets lorsque l'on allume une cigarette ?

Tout se passe dans la combustion. Lorsqu'une cigarette est allumée avec une flamme alors elle peut atteindre les 900ºC.

Ces températures élevées génèrent de la fumée contenant environ 6 000 produits chimiques, dont environ 100 sont nocifs ou potentiellement nocifs. C'est la principale cause des maladies liées au tabagisme.

Le " goudron " qui se produit lors de la combustion fait partie d'un des éléments les plus nocifs de la fumée de cigarette.

Comme vous l'aurez compris, le plus dangereux dans la fumée est la combustion qui est générée. Car c'est dans celle-ci que l’on trouve la plus forte concentration de substances toxiques.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le goudron n’est ni un additif ni le même que celui utilisé pour construire les routes.

Comme il n'y a aucune combustion dans la cigarette électronique , ce fameux " goudron " n’est pas présent dans la vapeur.

Des études scientifiques montrent que les alternatives sans fumée réduisent la présence de ces composés toxiques de 95 %.

En aucun cas le risque zéro n’est atteint, d’où la recommandation principale et actuelle est celle qui défend que la meilleure chose est toujours d’arrêter de fumer.

La cigarette électronique est une bonne alternative face au tabagisme

8 fumeurs sur 10 envisageraient de passer à la cigarette électronique s’ils connaissaient clairement les différences par rapport au tabac traditionnel.

6 Français sur 10 reconnaissent la collaboration entre les fabricants de tabac. Les autorités, les régulateurs et les experts en santé publique pour garantir que les fumeurs puissent accéder et disposer d’informations fiables sur les alternatives, qui se sont scientifiquement avérées meilleures que les cigarettes.

76 % admettent que les autorités devraient considérer le rôle des alternatives sans combustion pour éliminer la fumée de tabac et 74 % pensent que cela réduirait de nombreux dommages causés par le tabagisme.

Par conséquent, des informations claires et rigoureuses sont nécessaires sur les preuves qui existent déjà derrière les cigarettes électroniques pour réorienter la perception actuelle confuse et souvent erronée des alternatives comme mesure pour réduire les taux de tabagisme dans le monde.

L'expérience vape

Pour informations, sur tous les vapoteurs qui sont passés à cette excellente alternative, 66 % déclarent avoir réussi à arrêter de fumer. Les 33 % restants reconnaissent avoir diminué leurs habitudes de consommation.

C’est déjà une contribution qui en dit long sur la cigarette électronique comme option efficace pour arrêter de fumer.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article