Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapiez-vous ? - Comprendre sa consommation de eliquide

Le vapiez-vous ? - Comprendre sa consommation de eliquide
Notre précieux eliquide est élaboré de telle sorte qu'il nous procure une vape délicieuse.

Il faut absolument trouver celui qui vous convient le mieux selon vos besoins (en nicotine) et vos envies (goût) afin d’avoir une expérience de vapotage optimale.

Avant toute chose, il va falloir comprendre comment se déroule cette consommation et pourquoi avoir un allday (le même eliquide chaque jour) ?

Comment cette consommation fonctionne-t-elle ?

Nous allons vous faire une petite piqûre de rappel sur le fonctionnement d’une cigarette électronique.

Dans votre clearomiseur, on retrouve une résistance composée d'un fil résistif qui chauffe et d'un coton imbibé de eliquide. En chauffant, elle permet au eliquide de s'évaporer.

Dans votre clearomiseur, la résistance se trouve en règle général au milieu du réservoir afin d’être constamment en immersion dans le eliquide.

Vous devez donc régulièrement contrôler que votre clearomiseur n’est pas vide sinon c’est le dry-hit assuré (coton brûler), cependant celle-ci a une durées de vie limité car le eliquide va salir le coton et donc la rendre inutilisable.

Le eliquide et les résistances sont les deux seuls consommables à durée de vie limité dans l’usage de la cigarette électronique.

En France, vous ne trouverez pas de eliquide nicotiné supérieur à 10 ml, la loi Européenne l’interdit pour les produits du tabac.

Au début, vous allez vous demander combien il faut prendre de flacon mais ne vous inquiétez pas on va vous aider à le savoir.

Il faut connaître votre consommation de cigarettes fumées et vos habitudes pour mieux calculer votre taux de nicotine et votre besoin en autonomie de batterie / accu.

Afin que vous ayez une vape quotidienne sereine et éviter de tomber en panne de batterie au milieu de la journée.

Rien ne sert de mentir sur votre consommation de cigarettes, au contraire, plus vous serez honnête mieux ce sera pour vous.

Votre mode d’inhalation influencera votre consommation de eliquide

Votre fréquence de vapotage influe sur votre consommation mais ce n’est pas tout, votre type d'inhalation influe aussi.

L'inhalation directe, une vape qui consomme

L'inhalation directe dit DL (Direct lungs) est un type d’inhalation en un seul temps au moment de l’inspiration la vapeur descend directement dans vos poumons et ressort tout aussi vite, c’est aussi le type d’inhalation utilisé par les consommateurs de chicha.

Le DL, vous offrira une vape très dense, avec un hit « sensation en gorge » important, ce type d’inhalation est normalement conseillé aux vapoteurs expérimentés car il faut un taux de nicotine relativement bas mais rien ne vous empêche de débuter avec ce type d’inhalation si cela vous convient.

Le DL oblige à choisir des résistances dite sub-ohm donc inférieur à 1 ohm, plus votre résistance va être basse plus la puissance en watts demandée va être importante, ce qui signifie une chauffe importante entraînant une grande consommation de eliquide.

C’est avec ce type d’inhalation que l'on va faire des gros nuages et par conséquent consommer également beaucoup de eliquide.

Comme vous vous en doutez votre eliquide partira vite il faudra donc prévoir des réserves aussi bien en eliquide qu’en accu car ce type de vape est énergivore.

N’oublions pas que nous somme des anciens fumeurs, une panne de batterie ou un manque de eliquide et le manque de nicotine se fera vite ressentir. Il serait dommage de rechuter pour une petite fiole ou un accu déchargé.

L'inhalation indirecte, une vape économique

L'inhalation indirecte dit MTL (Mouth To Lung) est un type d’inhalation en deux temps et très proche de celle de la cigarette classique. On place la vapeur dans sa bouche à l'inspiration puis on l'avale pour l’envoyer dans les poumons.

C’est la méthode préconisée lors de l’arrêt du tabac « à cause » de cette similitude les habitudes reste les mêmes, et en plus elles permettent de garder un haut taux de nicotine ce qui est même conseillé pour garder un hit important.

Avec le MTL il vous faudra des résistances supérieures à 1 ohm donc une puissance demandée très basse et une chauffe légère ce qui permet de réaliser une grande économie de eliquide.

D'ailleurs, les réservoirs des clearomiseurs MTL font en général 2 ml voire 4 ml au grand maximum.

Avec ceci, vous pourrez tenir plusieurs longues heures contrairement à un DL ou cela peut durer seulement quelques minutes.

Il en va de même pour votre batterie / accu qui tiendra facilement une journée de vape.


Retrouvez d'autres Le vapiez-vous ?
Le vapiez-vous ? - Comprendre sa consommation de eliquide
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article