Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapiez-vous ? - Comment vapoter en hiver ?

Le vapiez-vous ? - Comment vapoter en hiver ?
Comment gardez votre cigarette électronique en état de marche pendant les mois froids d'hiver ?

Surtout si vous vivez dans une région où la température peut descendre en dessous de zéro, il est important de suivre quelques procédures simples pour vous assurer que votre expérience de vapotage reste positive.

La bonne nouvelle, c'est qu'entretenir correctement votre e-cigarette ne vous coûtera rien.

Gardez votre appareil au chaud

Vous pouvez éviter de nombreux problèmes de vapotage en hiver simplement en gardant votre e-cigarette au chaud.

Les problèmes commencent à survenir lorsque votre appareil se refroidit (la batterie perd de la puissance, le e-liquide devient plus épais et vous avez de la condensation).

Si vous gardez simplement votre cigarette électronique au chaud, vous éviterez toutes ces choses.

L'un des meilleurs moyens de le faire sans trop d'effort est de le garder dans la poche intérieure de votre manteau. Il est à l'écart, accessible, et votre chaleur corporelle l'empêchera de souffrir du froid extrême.

Si vous ne pouvez pas - ou ne voulez pas - le garder dans votre poche intérieure, voici quelques-uns des meilleurs moyens de faire fonctionner votre appareil avec une efficacité maximale pendant les mois d'hiver.

Éviter la condensation

Comme tous les appareils électroniques, les cigarettes électroniques doivent être conservées à l'abri de l'humidité. Ceci est particulièrement difficile pendant l'hiver car la condensation se forme facilement.

Si de la condensation se forme dans le compartiment à piles et sur les connexions électriques, votre appareil peut mal fonctionner.

Pour éviter que cela ne se produise, rangez votre e-cigarette dans un étui ou un sac ou vous pouvez placer un petit sachet absorbeur d’humidité que vous pouvez récupérer un peu partout lors de vos achats.

Prenez soin de votre batterie

À -10°C, une batterie complètement chargée aura environ 70% de sa capacité normale, mais les performances réelles que vous obtenez peuvent être bien pires que cela.

Un drain élevé augmente considérablement la perte de performances, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les amateurs de sub-ohm - vous pouvez facilement perdre 50 % de la capacité à quelques degrés au-dessous du point de congélation.

Vous pouvez également constater que la tension maximale chute, jusqu'à 3.7 V pour une batterie complètement chargée. Le fonctionnement des batteries froides ne devrait pas causer de dommages permanents, mais cela peut signifier que vous devez les recharger beaucoup plus souvent.

Assurez-vous de les amener à température ambiante avant de le faire, car les charger lorsqu'elles sont froides peuvent réduire définitivement leur capacité.

Heureusement, la solution n'est pas trop difficile - gardez vos batteries au chaud, il suffit de garder votre mod et vos batteries de rechange dans une poche intérieure.

De cette façon, elles n'utilisent pas autant d'énergie pour activer leur chimie interne à chaque fois que vous appuyez sur le bouton fire, et la durée de vie de votre batterie devrait être proche de la normale.

Ne laissez pas vos e-liquides au froid

Il est peu probable que votre e-liquide gèle si vous le laissez au froid, sauf si vous rencontrez des températures extrêmement basses.

Cependant, le froid peut affecter la consistance de votre e-liquide.

Les basses températures rendront votre jus épais et plus difficile à vaper, donc si vous voulez continuer à vapoter facilement et agréablement, conservez vos e-liquides dans un endroit chaud.

Utilisez des e-liquides à haute teneur en PG

La glycérine végétale (VG) est un liquide épais et visqueux.

Par temps froid, le VG devient plus épais et ne s'écoule pas facilement. Cela signifie qu'il ne pénètre pas aussi rapidement dans la résistance et qu'il devient plus difficile de vapoter efficacement.

Le eliquide qui était parfait pour vous en été aura peut-être besoin de quelques ajustements pour être aussi parfait en hiver.

Si le VG n'absorbe pas correctement, cela peut provoquer des dry hits car le coton n'est pas saturé d'e-liquide.

En utilisant un taux élevé de propylène glycol (PG), vous gardez votre e-liquide fluide, même par temps froid.

C'est le VG qui produit la plus grande partie de la vapeur donc, en réduisant votre teneur en VG, vous pouvez réduire la quantité de nuage que vous produisez.

Le PG a également une température de congélation extrêmement basse (-59°C) de sorte que votre e-liquide est beaucoup moins susceptible de commencer à geler si vous le laissez de côté s'il a un rapport PG élevé.

Un mélange 50/50 devrait être parfait pour vapoter en hiver.

La plupart des réservoirs sub-ohm sont conçus pour être utilisés avec des eliquides à haute teneur en VG à des températures normales.

Parce que vous ajustez le rapport PG / VG pour imiter un mélange à température ambiante, la plupart des réservoirs conviendront avec un eliquide à PG plus élevé.

N'utilisez pas de drip tip en métal

Cela peut sembler idiot, mais c'est un bon petit conseil.

Non seulement ils sont petits et perdent donc rapidement de la chaleur, mais ils sont généralement isolés du reste du dispositif de vapotage.

C'est la première chose à avoir froid.

L'utilisation d'un embout buccal froid peut être désagréable mais ce n'est pas dangereux.

Mais vous pouvez vous retrouvez les lèvres coller... C'est hilarant tant que ce n'est pas vous qui es coincé.

Notre conseil, surtout si vous habitez dans une région où les températures sont inférieures à zéro, est de vous procurer un drip tip en plastique ou en résine.

Avec tous ces bons conseils, vous devriez passer un hiver à vapoter sans difficultés.


Retrouvez d'autres Le vapiez-vous ?
Le vapiez-vous ? - Comment vapoter en hiver ?
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article