Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Cigarette électronique et Intempéries

Cigarette électronique et Intempéries
L’Hiver est déjà là et les températures inférieures à 0°C approchent !

C’est la même chose chaque année mais, en tant que vapoteurs, nous nous posons toujours la même question à ce moment de l’année : Quel est l’impact du froid sur notre précieuse cigarette électronique ?

Les matériaux de la cigarette électronique

Cigarette électronique et Intempéries
Les matériaux qui composent la cigarette électronique en elle-même ne craignent pas le froid.

Les parties métalliques de vos box et atomiseurs par exemple ne risquent rien : Il s’agit généralement d’inox ou d’aluminium qui peuvent paraître très froid au toucher, mais qui n’en seront pas affaiblis.

Pour votre atomiseur, c’est pareil : Le verre du réservoir, qui est en Pyrex, est conçu pour résister à des changements de température et à des températures aussi bien froides que chaudes.

Tout le plastique que vous retrouvez sur votre cigarette électronique ne craint normalement pas le froid.

Certains sont plus résistants que d’autres, mais ces différences sont seulement visibles dans des conditions vraiment extrêmes.

L’électronique et les batteries

Cigarette électronique et Intempéries
L’électronique qui compose les cigarettes électroniques peut fonctionner de 0 à 40°C.

Mais pas d’inquiétude, votre cigarette ne va pas s’arrêter de fonctionner une fois la température descendue en dessous de 0°C.

Il faut prendre en compte la température de l’électronique et non pas la température ambiante.

Pour vous assurer de garder votre matériel à une température convenable, garder le dans la poche de votre pantalon ou de votre veste, et elle gardera une température générale adaptée pour être utilisée.

Si vous êtes à la montagne et que vous perdez votre e-cigarette pendant plusieurs minutes voire heures dans la neige, il faudra réagir correctement : L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage !

L’électronique doit dégeler et toute l’humidité s’évacuer.

Il se peut que cela prenne plusieurs jours etdans le pire des cas, votre cigarette électronique risque de rencontrer des dysfonctionnements voire de ne plus fonctionner.

Sans le laisser dans la neige, un grand écart chaud-froid peut laisser apparaître de la condensation à l’intérieur et à l’extérieur de votre box.

Il fauta lors le laisser revenir à la température de la pièce pour que la condensation s’en aille petit à petit.

Au niveau de la batterie, le froid a un impact qui est plus gênant que dangereux.

Avec le froid, la capacité de la batterie diminue et il est aussi possible d’observer une baisse de la tension maximale.

Par exemple à -10°C, une batterie complètement chargée n’aura que 70% de sa capacité normale.

La batterie va donc se décharger plus rapidement ce qui va impacter les performances de cette dernière.

Une mauvaise nouvelle pour les amateurs de sub-ohm, qui vont voir l’autonomie de leur batteriefondre à vue d’œil !

Et quand elle est déchargée, il est impératif d’attendre que la batterie remonte à une température acceptable pour la mettre à charger.

C’est la durée de vie de la batterie et toute sa sécurité qui est en jeu !

Le e-liquide

Cigarette électronique et Intempéries
La bonne nouvelle de cet article, c’est qu’il est quasiment impossible de faire geler un e-liquide.

Sauf s’il fait -59°C, mais dans ce cas, il est possible que vous ayez des problèmes plus importants qu’un eliquide gelé.

Mais avec le froid, la texture du liquide va changer. Il deviendra plus visqueux avec la chute de la température.

Au fur et à mesure que la température va baisser, le liquide va perdre en fluidité et devenir plus épais. C’est la glycérine végétale qui va s’épaissir.

Il ne sera pas dégradé, il ne perdra pas de saveurs, mais c’est son utilisation qui changera.

Le liquide remonte moins facilement le long de lamèche. Il ne pourra plus hydrater correctement la résistance ou le coton ce qui peut causer des dry hit.

Si vous utilisez des e-liquides avec un taux de PG supérieur à celui du VG, les problèmes rencontrés avec les changements de température seront amoindris.

Le e-liquide restera un minimum liquide pour un bon fonctionnement de votre matériel.

La solution pour que la texture de votre e-liquide ne change pas, ou moins, lorsque vous êtes dehors, est de conserver votre bouteille dans une poche de pantalon ou la poche intérieure d’une veste, ce qui va permettre au liquide de garder une température convenable grâce à la chaleur corporelle.
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article