Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La désinformation sur la vape continue de toucher les français

La désinformation sur la vape continue de toucher les français
Les produits du vapotage sont en vente depuis plus de 10 ans en France, mais malgré tout, les Français ont toujours une perception négative de la vape.

Pour preuve, un nouveau sondage réalisé par Sovape montre que les Français restent très réticents à utiliser la vape comme moyen de sevrage.

BVA a réalisé un sondage commandité par Sovape qui démontre que 3/4 de la population française ignore que les cigarettes électroniques sont moins nocifs que la cigarette !

Cette enquête souligne également la méfiance des Français vis-à-vis de la vape…
La désinformation sur la vape continue de toucher les français
A la lecture du sondage, voici ce que nous pouvons constater...

Près de 4 Français sur 10 pensent que vapoter est aussi risqué que fumer

Soit 42 % (contre 47 % en 2020 et 45 % en 2019). Dans le détail : 10 % pensent que vapoter est plus risqué, 23 % que vapoter est moins risqué.

8 Français sur 10 estiment que la nicotine est cancérigène

Une proportion sans changement par rapport aux précédents sondages : 78 % en 2020, 80 % en 2019.

Pourtant, les scientifiques sont capables, depuis quelques années, d’affirmer que la vape constitue un moyen très efficace et très sûr pour arrêter de fumer.

Mais ces études sont confrontées à certains médias qui n’hésitent pas à diaboliser la vape pour faire dans le sensationnalisme ou pour soutenir certaines associations anti-vape très puissantes !
La désinformation sur la vape continue de toucher les français

La France victime de désinformation, d’un manque cruel de communication ou d'une volonté de cacher la réalité ?

L'Angleterre a décidé de tout faire pour faciliter le passage à la vape aux fumeurs et pour arrêter le tabac… Les résultats sont au rendez-vous.

En France, pendant ce temps-là chez nous, le gouvernement, les autorités sanitaires font preuve d’une absence totale de communication et d’initiative.

Aucune campagne d’envergure n’a été menée pour inciter les fumeurs à se tourner vers le vapotage

Et dans le même temps, aucune mesure anti-vape n’a été entreprise comme dans certains pays d’Europe, où les arômes dans les eliquides ont été interdits à la vente purement et simplement !

Les 75 000 décès par an en France dus au tabac ne semblent pas perturber nos dirigeants…

Bah oui, temps que ça rapporte des taxes dans les caisses de Bercy…

Il n'y a pas le feu au lac et ils ne vont pas tuer la poule aux œufs d'or si rapidement !
La désinformation sur la vape continue de toucher les français
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article