Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Aux États-Unis, des nouvelles entreprises de vapotage ont reçu des ordonnances de refus de mise sur le marché

Aux États-Unis, des nouvelles entreprises de vapotage ont reçu des ordonnances de refus de mise sur le marché
La FDA a annoncé que 28 autres entreprises ont été ajoutées à sa liste de fabricants qui ont reçu des refus de commercialisation depuis sa dernière mise à jour. Tous les produits faisant l’objet d’une ordonnance de refus de mise en marché étaient des produits de vapotage aromatisés.

Le nombre total d’entreprises recevant des ODM pour des produits aromatisés est maintenant de 323. La FDA dit que les refus couvrent près de 1,2 million de produits aromatisés.

Toutes les nouvelles inscriptions sont de petits fabricants. Depuis que la FDA a commencé à émettre des ODM le 26 août, la grande majorité est allée à de petites entreprises, et seulement quelques-unes ont été émises à de plus grands fabricants de systèmes ouverts comme Turning Point Brands et AVAIL Vapor.

Bidi Vapor, une société cotée en bourse qui fabrique des dispositifs à système fermé préremplis, a également reçu des ODM pour des produits aromatisés.

Avec les premiers OMD publiés en août, la FDA a également annoncé une nouvelle norme qui exige des AMPT pour les eliquides aromatisés autres que le tabac et le menthol pour montrer « suffisamment de preuves scientifiques propres au produit pour démontrer un avantage suffisant pour les fumeurs adultes afin de surmonter le risque posé aux jeunes ». Tous les refus de commercialisation émis à ce jour ont été fondés sur cette norme non écrite.

Depuis la date limite du 9 septembre 2020 pour la présentation des AMPT, la FDA n’a émis aucune autorisation de mise en marché pour les produits à vaper.

L’agence n’a pas non plus pris de décisions sur les produits de masse de Juul Labs, Reynolds American, NJOY, Logic ou Blu, dont le directeur du Center for Tobacco Products de la FDA, Mitch Zeller, a dit qu’ils seraient prioritaires dans le processus d’examen en raison de leur popularité.

On s’attendait à ce que la FDA annonce certaines décisions concernant les produits des grands fabricants d’ici le 9 septembre 2021, soit la date limite pour retirer du marché les produits non autorisés.

Tous les produits de vapotage fabriqués avec de la nicotine dérivée du tabac sont maintenant techniquement illégaux à vendre, et n’existent sur le marché que par le biais du pouvoir discrétionnaire de la FDA.

Cela comprend les produits de vapotage aromatisés au tabac et au menthol et les produits aromatisés comme les sachets de nicotine.

Certains petits fabricants ont commencé à reformuler leurs produits avec de la nicotine synthétique, ce qui pourrait contourner l’autorité actuelle de la FDA sur les produits du tabac. On ne sait pas si l’agence va tenter de réglementer la nicotine synthétique comme une drogue.

Bien que la FDA affirme avoir émis 323 ODM, la liste publiée par l’agence ne contient que 260 noms.

La FDA indique que les fabricants qui ont obtenu des refus pour des produits qui ne sont pas actuellement commercialisés ne sont pas nommés.
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article