Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Les chroniques d'Igno - Dry hit : Apprendre à l'appréicer

Les chroniques d'Igno - Dry hit : Apprendre à l'appréicer
Pour parler technique le dry hit c'est quand le coton de ta résistance en a marre de son boulot, il est en plein burnout (comme Stéphanie à la gestion de la comptabilité parce que son patron est un gros connard), entre saturation de eliquide et un peu trop chauffé par le fil résistif, en bref il est en souffrance et ça c'est triste (comme le jour où tu as retrouvé ton petit hamster mort dans sa cage).

Il devient aigri comme un petit vieux qui se fait chier en maison de retraite, ça le rend agressif, mais cette violence est un signe de détresse comme un chômeur en fin de droits qui s'immole par le feu dans le bureau de sa conseillère pôle emploi.

Ton coton en fin de vie, il faut apprendre à l'aimer car rappelle toi tous les bons souvenirs que tu as eu avec lui.

Le jour où il était vierge, blanc comme de la neige et que tu as découvert ce super liquide à la pistache, tu l'as aimé ce jour là (sauf si t'aimes pas la pistache, mais faut être complètement demeuré pour prendre une saveur pistache si t'aimes pas ça).

Le dry hit c'est comme un éjaculateur précoce, tu sais jamais quand il va arriver, bin finalement c'est une surprise et recevoir une surprise ça fait toujours plaisir non ?

Un goût de brûlé dans la bouche, une forte envie de tousser, bin ça c'est des sensations fortes, c'est la preuve que tu peux ressentir que tu es en vie, et être en vie c'est plutôt mieux que d'être mort non ? (bon là certaines personnes dépressives vont me contredire).

Dans le milieu sadomasochiste de la vape, il est très apprécié par les amateurs de l'extrême, quand maîtresse Cruella te fait tirer sur son coil noir charbon pour te punir (hummm ça m'émoustille rien que d'y penser).

D'un point de vue économique c'est vachement bien parce que tu sais que tu as tiré profit de toute la capacité de ton coton, tu peux donc le jeter sans aucun regret.

Puis toi, l'ancien gros fumeur qui t'envoyait une cartouche par jour, tu vas pas me faire croire que tu ne sais pas apprécier ce moment subtile quand le coton t'arrache la gorge.

J'ai probablement donné envie à beaucoup d'entre vous de tester le dry hit, et bin il y a une technique pour le provoquer facilement, une méthode simple comme quand on veut donner un orgasme à une femme (alors heureuse ? Avec un clin d'œil coquin). Vous voulez savoir bande de petits curieux, alors continuez à lire c'est juste après le point.

Je vous conseille pour ça une box double accus que vous allez monter à 200 W et une résistance qui va supporter entre 10 et 14 W, surtout ne pas imbiber le coton, il faut le garder bien sec et là vous appuyer sur le bouton fire...

La délicieuse explosion de saveurs en bouche, l'odeur du goudron bien chaud qui se répand sur l'asphalte, un feu de forêt à cause d'un mégot de clope jeté par la fenêtre de la voiture, la fumée du barbecue qui te revient en pleine gueule à contre sens du vent.

Et avec ma technique je viens de te faire économiser 25 euros sur l'achat d'un liquide, cet argent tu vas pouvoir le reverser à une association humanitaire et racheter ton âme pour ne pas aller en enfer le jour du jugement dernier.

Le coton cramoisi peut aussi faire un excellent composte pour faire pousser des plants d'herbes dans ta petite installation que tu as faite en cachette dans le placard de ta chambre.

Pas besoin de me remercier, je suis là pour ça...


(Cet article a pour but de divertir, toute ressemble avec la réalité ne serait que fortuite)

Retrouvez d'autres Chroniques d'Igno.
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article