Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapiez-vous ? - Comment bien choisir son Pod ?

Le vapiez-vous ? - Comment bien choisir son Pod ?

Qu’est-ce-qu’un pod ?

Un pod est une cigarette électronique de petite taille ayant des attributs qui permettent de vapoter des eliquides à taux élevés de nicotine et des eliquides alternatifs comme le CBD ou sels de nicotine.

La cartouche

C’est un réservoir contenant du eliquide, une résistance et un drip tip (souvent fixe).

On nomme aussi la cartouche le « pod » d’où son nom.

Le réservoir a une contenance variée selon les marques et les modèles.

Les résistances sont généralement égales ou supérieures à 1.0 ohm même si sur certains modèles vous pourriez trouver des résistances un peu plus basses comme par exemple 0.8 ohm.

La résistance n’a pas besoin de beaucoup de puissance pour chauffer le eliquide.

On peut donc utiliser une petite batterie même si on en trouve maintenant avec une assez grande capacité.

On trouve dans le commerce des cartouches pré-remplies de eliquide et des cartouches remplissables avec le eliquide de son choix.

La batterie

La batterie est souvent de taille modérée avec une autonomie suffisante pour vapoter plusieurs heures selon la fréquence de vapotage.

Cette petite capacité, exprimée en mAh (milliampères), se recharge assez vite à l’aide du câble USB généralement fourni avec le pod.

Certains pods ont un tirage automatique et donc aucun bouton d’activation pour vapoter. Il s'active à l’aspiration du vapoteur.

Il est possible que celui-ci ait un petit écran LED discret qui indique le niveau de charge et/ou la puissance de vapotage.

Pourquoi utiliser un pod ?

Le rôle du pod est de diffuser simplement la nicotine dont votre corps a besoin tout en profitant pleinement des saveurs du eliquide.

Allié aux eliquides avec des sels de nicotine, le pod est un outil d’aide au sevrage tabagique efficace. Justement, grâce à cette diffusion rapide de la nicotine de ce type de eliquide.

Avec sa petite taille l’encombrement est minime. Il est donc possible de vapoter dès que le besoin est là. Lors d’un déplacement, en voiture, en société, etc... Là où vous n'aurez pas à emmener votre matériel plus ou moins.

Le pod offre une grande simplicité d'utilisation, il est la base de la base du matériel pour le vapotage.

C’est du plug & play sans réglages ou très peu et qui ne demande pas de grosses connaissances, ni d’entretiens avant de débuter.

A qui s’adresse un pod ?

Le fumeur, le vapoteur « primo-accédant », le vapo-fumeur qui veut réduire sa consommation de cigarettes et/ou effectuer un sevrage complet.

Même si cette méthode n'a pas 100% de réussite, c’est une aide indéniable qui a déjà prouvé à plusieurs reprises son utilité.

Le vapoteur qui a parfois besoin d’un matériel léger, discret.

Quel type de vape produit un pod ?

Un pod n’est pas conçu pour le cloud chassing. La vapeur n’est pourtant pas absente des pods, certains modèles en produisent même une quantité respectable.

Avec un pod, nous sommes sur un tirage MTL voire DLR très restrictif pour certains modèles.

Choisir son pod

Plusieurs critères sont importants pour choisir son pod mais il faut d'abord savoir avant toute chose que la faible capacité de la batterie et la petite contenance des réservoirs ne sont pas des points négatifs comme pour du matériel classique.

Vapoter en pod signifie adapter son eliquide à ce type de vape donc plus de nicotine que lorsque l’on vape sur notre matériel classique. Les besoins en autonomie sont donc moins importants.

Le réservoir du pod

Les réservoirs ont une contenance plus ou moins importante mais vous ne trouverez pas de pod avec des réservoirs de 7 ml.

On distingue les pods qui ont des cartouches pré-remplies de eliquide et les cartouches remplissables.

La cartouche pré-remplie permet d’avoir du matériel prêt à vaper. Mais le choix du eliquide est plus restreint et c’est souvent du matériel jetable.

Le remplissage se fait régulièrement à l’aide d’un bouchon de silicone qu’il faut retirer.

Le remplissage est un peu délicat à cause de sa petite taille avec certains flacons voir même impossible pour certains.

Par contre les flacons les plus coutumiers (celui des PAV par exemple), sont adaptés aux cartouches. Dans le pire des cas, on peut utiliser une petite seringue.

La résistance du pod

On est principalement sur des petites résistances de valeurs aux alentours de 0.8 ohm à 1.20 ohm.

Ces résistances n’ont pas besoin de beaucoup de puissance.

Il est par contre impératif de respecter l’amorçage de celle-ci. C’est-à-dire le temps que le coton ait bien imbibé le eliquide.

Quel eliquide utilisé ?

Les eliquides aux sels de nicotine et CBD, sont prévus pour ce type de matériel.

On est souvent sur des taux de VG inférieur à 50%. Au-dessus, la résistance ne peut absorber le eliquide trop visqueux.

Vous pouvez cependant utiliser des liquides classiques mais attention à respecter cette même règle du taux de VG inférieur 50%.


Retrouvez d'autres Le vapiez-vous ?
Le vapiez-vous ? - Comment bien choisir son Pod ?
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article