Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Selon une étude, la cigarette électronique ne propage pas la COVID

Selon une étude, la cigarette électronique ne propage pas la COVID
Alors que la semaine dernière sortait une étude expliquant que la cigarette électronique augmentait la propagation de la COVID, le 10 juin 2021 une autre étude vient contredire cela.

Cette analyse a testé l'hypothèse selon laquelle l'utilisation actuelle de la cigarette électronique était associée à un risque accru d'infection par le SRAS-CoV-2 chez les patients demandant des soins médicaux.

L'utilisation de la cigarette électronique et de la cigarette conventionnelle a été établie à l'aide d'un nouvel outil de dossier de santé électronique et le diagnostic de COVID-19 a été établi par un registre institutionnel validé.
Selon une étude, la cigarette électronique ne propage pas la COVID
Les modèles de régression logistique ont été adaptés pour évaluer si l'utilisation actuelle de la cigarette électronique était associée à un risque accru de diagnostic de COVID-19.

Au total, 69 264 patients âgés de plus de 12 ans, fumant des cigarettes ou vapotant, et ayant été soignés à la Mayo Clinic entre le 15 septembre 2019 et le 30 novembre 2020 ont été inclus.

L'âge moyen était de 51,5 ans, 62,1 % étaient des femmes et 86,3 % étaient de race blanche ; 11,1% fumaient actuellement des cigarettes ou utilisaient des cigarettes électroniques et 5,1% étaient positifs pour le SRAS-CoV-2.

Les patients uniquement vapoteurs n'étaient pas plus susceptibles d'avoir un diagnostic de COVID-19, tandis que ceux qui utilisaient uniquement des cigarettes avaient un risque réduit.

Pour les utilisateurs doubles le diagnostic se situait entre ces 2 valeurs.
Selon une étude, la cigarette électronique ne propage pas la COVID
Bon cela semble évident pour à peu près tout le monde, mais nous savons que les pouvoirs publics peuvent utiliser n’importe quelle étude pour s’en prendre à la vape.

La conclusion de cette étude est d’autant plus positive que, ceux qui ont fait cette étude ne sont clairement pas des vapeurs, voici leur conclusion :

« Bien que les cigarettes électroniques aient un potentiel nocif bien documenté, elles ne semblent pas augmenter la sensibilité à l'infection par le SRAS-CoV-2. »

Voilà bon, on vape nocif, mais on ne propage pas la COVID…


Source : Doc wire news

Etude de la vape augmente la propagation de la covid : News medical
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article