Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La Malaisie se met à la vape ?

La Malaisie se met à la vape ?
La Malaisie est connue pour ses eliquides, et pourtant là-bas vous risquez la prison pour avoir vapoté !

Alors que les Malaisiens étaient contre le ban de la vape, celle-ci a été prononcé en 2018. Les médecins commencent à promouvoir la vape afin de faire baisser le tabagisme qui augmente sans cesse.

Plus de 80 docteurs ont assisté à la 11ème Conférence nationale sur la médecine de la toxicomanie organisée par l'Association de médecine de la toxicomanie de Malaisie (AMAM) et la Fédération des associations de médecins privés de Malaisie (FPMPAM) le 23 mai 2021.

Les experts et les praticiens ont sonné l'alarme sur les problèmes actuels de consommation de substances chez les adolescents et les jeunes adultes, qui ont été négligés pendant cette pandémie.

L'AMAM et la FPMPAM vont agir conjointement pour soutenir l'accès au service de sevrage tabagique avec un programme de formation des médecins généralistes pour aider les personnes souhaitant arrêter de fumer.

Selon l'Enquête nationale sur la santé et la morbidité (NHMS) 2019 du ministère de la Santé (MOH), la prévalence des fumeurs en Malaisie s'élevait à 21,3 %, soit 4,9 millions de Malaisiens. Le rapport estime en outre que plus de 27 200 des décès de Malaisiens chaque année sont liés au tabagisme.

« Nous sommes conscients que plus de 50% des fumeurs actuels en Malaisie souhaitent arrêter, et il est de notre devoir en tant que médecins de les aider à atteindre l'abstinence », a déclaré le Dr Steven Chow, président de l'Association de médecine de la toxicomanie de Malaisie (AMAM).

Le concept de réduction des méfaits est une première étape cruciale pour résoudre ce problème, et la cigarette électronique est l’outil le plus efficace.

« Par définition, une approche de réduction des méfaits de la lutte antitabac encourage les fumeurs qui ne peuvent pas ou ne veulent pas arrêter de fumer sous une forme moins nocive et, idéalement, les amènerait finalement à arrêter complètement de consommer de la nicotine. »
La Malaisie se met à la vape ?
« Les gens fument parce qu'ils sont accros à la nicotine et qu'ils recherchent un hit, mais ce sont les autres toxines de la fumée de tabac qui causent le plus de mal. La nicotine peut être obtenue à partir d'une gamme de produits, dont le niveau de nocivité et de dépendance varie » a ajouté Chow.

La revue Cochrane a révélé que les fumeurs étaient susceptibles d'arrêter de fumer pendant au moins six mois en passant à la vape avec un e-liquide à la nicotine par rapport à la thérapie de remplacement de la nicotine, à la vape sans nicotine ou au soutien comportemental. La revue Cochrane a examiné 50 études aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Italie, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Grèce, en Belgique, au Canada, en Pologne, en Corée du Sud, en Afrique du Sud, en Suisse et en Turquie.

La conférence a appelé à un engagement public et professionnel plus intense pour examiner la question de la réduction des méfaits du tabac. Avec la recherche à long terme, la réduction des méfaits du tabac peut être une approche pragmatique pour réduire les méfaits des maladies liées au tabagisme.

Voilà qui serait une bonne nouvelle pour les malaisiens, le marché noir du tabac et de la vape a des proportions énormes en Malaisie, et aller en prison pour vapoter est quelque peu excessif.

Bref nous vous tiendrons informer de la suite...
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article