Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible

Le grand jour est arrivé !!!

Tadam !!! Ça y est, nous y sommes, enfin plutôt tu y es.

Après une petite cérémonie d’adieux et un nettoyage en règle, ton clearo est retourné dans sa boiboite et la boiboite est bien rangée dans le placard.

Tu es assis devant ton 1er dripper, coton et résistances posés à côté, tes outils sont fin prêts à être utilisés pour la 1ère fois. Tu sais déjà qu’il y aura un avant et un après et que tu t’apprêtes à changer de statut, à devenir un/une gros(se) dur(e) de la vape.

Tu n’oublieras jamais ce jour, comme tu n’as jamais oublié le jour où tu as roulé ta 1ère pelle ou celui où pour la 1ère fois tu as... Euh, je crois que je vais m’arrêter là...

D’ailleurs tu as prévenu ta chérie que dans quelques heures, il faudra qu’elle t’appelles Monsieur (et comme on n’est pas sexiste au JDV, voici la version pour la gent féminine : tu as prévenu ton chéri que dans quelques heures il faudra qu’il t’appelle Madame).

Tu as même convoqué la presse et les plus grands journalistes du pays, notamment ceux du JDV bien sûr, sont là devant toi, leurs caméras prêtes à immortaliser ce grand moment et à le partager avec la terre entière.

3, 2, 1... feu !!!

Eau chaude et liquide vaisselle

Non tu ne t’es pas trompé, tu n’es pas sur un article consacré aux meilleures astuces pour faire le ménage. Et non, je ne me suis pas non plus trompé de titre pour cette partie. La première étape va consister à bien laver ton dripper.

C’est un réflexe à avoir : dès que tu achètes un nouveau dripper (et c’est valable aussi pour un atomiseur et un clearomiseur) il faut toujours commencer par le laver. Pas besoin de sortir ton tournevis ou ta clé de 12 pour le démonter entièrement, il suffit de séparer les différentes parties emboîtées et de tout frotter avec du liquide vaisselle et de l’eau chaude, bien rincer chaque pièce et sécher le tout avec du sopalin.

Tiens, j’en profite pour te montrer les différentes parties qui composent un RDA et leur nom sur la photo ci-dessous. Comme ça je suis certain que nous parlerons le même langage.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Si tu as suivi mes sages conseils et que tu as acheté un Wasp nano RDA, c’est encore plus simple car au lieu d’avoir 4 parties (plateau, cloche, bague d’airflow et drip tip), il n’en a que 2 (Cf. Photo ci-dessous) : d’une part le drip tip est intégré à la cloche et d’autre part il n’a pas de bague d’airflow, c’est en fait la cloche qui fait office de bague d’airflow.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Maintenant que ton dripper est propre on va vraiment entrer dans le vif du sujet.

Le montage de la résistance

Pattes de la résistance

Si tu as acheté des résistances Wotofo ou Coilology, tu verras que les pattes des résistances (c’est-à-dire les extrémités qui sont droites) sont parallèles (photo ci-dessous). Il y a de fortes chances que ce soit aussi le cas si tu as acheté d’autres résistances.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Si tu as choisi un RDA nécessitant des coils avec des pattes parallèles, tu peux passer cette partie. En revanche pour le Wasp Nano RDA comme pour d’autres drippers, il faut que les pattes ne soient pas parallèles mais opposées, comme sur la photo juste en dessous.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Là, la sueur commence à perler sur ton front et dans ton dos, tu te demandes comment tu vas faire, tu me maudis de ne pas t’avoir prévenu avant d’acheter des coils avec les pattes opposées, tu as même envie de me trucider...

Reprends toi vite parce que c’est probablement la partie la plus simple du montage.

Tu vas avoir besoin de ton guide de coil mais si tu n’en pas pas tu peux te débrouiller avec un petit tournevis.

Et pour le reste, comme j’ai pitié de toi, je te montre comment faire dans la petite vidéo cidessous.

Installation de la résistance sur le plateau

La tension monte (et je ne parle pas des volts envoyés par ta box), tu sens que le moment est crucial. C’est le cas.

Rien de bien compliqué mais il va falloir que tu sois précis et minutieux car la qualité de la vape qui sera délivrée par ton RDA dépend en grande partie de la qualité du montage que tu vas faire. Bon, sur le Wasp nano c’est assez simple et intuitif donc ça devrait le faire.

Sur les photos en-dessous tu vois à quoi devra ressembler le résultat final.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Je connais la question que tu te poses parce que je suis passé par là aussi : « ouais c’est super une photo, mais comment je fais pour obtenir ce résultat ? ».

La réponse est simple : tu te débrouilles !!!

Mais non, je ne vais pas t’abandonner comme ça, alors que les caméras tournent, que les journalistes t’observent en attendant un faux pas de ta part et que tu risques de vivre un grand moment de solitude.

Je te montre comment faire dans la vidéo juste en dessous. Comme tu es perspicace, tu verras que le plateau que j’utilise n’est pas celui du Wasp car je ne l’ai plus, mais j’ai choisi un plateau s’en rapprochant pour que tu puisses voir comment on installe un coil à pattes opposées sur ce type de plateau et comment on manipule le coil sans l’abîmer. T’as vu comme je suis sympa ?
Voilà, le montage de ta résistance est terminé, tu peux souffler et entamer une p’tite danse de la joie car tu viens de faire ton 1er montage. Tu sens qu’il s’est passé quelque chose d’important et que tu n’es plus tout à fait le/la même.

Mais si tu crois que tu vas pouvoir passer direct au cotonnage, je suis au regret de t’informer que tu te trompes et que tu oublies une étape ô combien importante pour obtenir une vape de qualité !!!

Le rodage de la résistance

Non, non, cette fois tu ne lis pas un article sur la bonne manière de roder un moteur (enfin je crois que les moteurs modernes ne se rodent plus, mais comme je ne connais rien aux voitures...). Un coil doit absolument être rodé avant utilisation.

Pourquoi ? Parce que sinon tu vas avoir à coup sûr une vape vraiment dégueulasse or si tu te mets au reconstructible et que tout le monde te dit que tu vas avoir des saveurs de ouf, c’est pas pour avoir une vape dégueulasse à l’arrivée !!!

En quoi consiste le rodage d’une résistance ? En 2 choses :

1) Éliminer les points chauds : un point chaud est le résultat d’une chauffe non homogène du coil en un ou plusieurs points précis des spires qui vont chauffer de manière excessive. On repère les points chauds grâce à leur couleur rouge vif quand on appuie sur le fire de la box pour faire chauffer les coils.

Une illustration valant mieux qu’un long discours, je t’invite à regarder la photo ci-dessous pour bien visualiser ce qu’est un point chaud. Je t’en ai indiqué quelques-uns avec des flèches bleues et si tu trouves les autres tu gagnes...rien du tout !!! Il est important de les retirer sinon tu avoir un goût désagréable quand tu vas vaper.
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
Faire en sorte que ta résistance chauffe convenablement : La chauffe doit démarrer sur les spires intérieures et se propager vers les spires extérieures.

Tiens, plutôt que de faire dans le blabla, je te montre en vidéo comment on rode un coil.
Voilà, ton coil est monté et rodé, maintenant il ne reste plus qu’à... Hein ? Qui a dit cotonner ?

C’est toi ? Espèce de fayot, il n’y a rien à gagner tu sais ? Én plus ta réponse est incomplète car oui il faut cotonner mais il faut aussi amorcer ta résistance et ton coton et enfin dripper.

Cotonner, amorcer et dripper

Allez, dernières étapes avant le gros kiffe.

Le cotonnage consiste à passer du coton dans ta résistance et à en mettre les extrémités dans la cuve du RDA. Une précision importante : après avoir rodé le coil, il faut attendre quelques minutes que le coil soit froid avant de le cotonner, sinon tu vas brûler ton coton. Tu peux souffler un peu sur le coil pour le faire refroidir plus vite.

Comme je te le disais dans l’article précédent, le dosage du coton est très important car si tu en mets trop, c’est le dry hit assuré mais si tu n’en mets pas assez, alors tu vas boire du e-liquide.

C’est pourquoi j’espère que tu as suivi mon conseil en achetant soit des lacets de coton, soit une bande de coton pré dosé.

La règle en matière de cotonnage pour savoir si tu l’as bien dosé, c’est qu’il faut que tu puisses passer ta mèche de coton dans ton coil sans déformer les spires, mais au passage du coton tu dois sentir une légère résistance, un léger frottement, une légère rétention, appelle ça comme tu veux. Pas évident à comprendre mais tu verras qu’avec un peu d’expérience, après quelques dry hit mémorables et après avoir bu quelques litres de e-liquide, tu vas y arriver sans problème.

L’amorçage consiste simplement à imbiber ta résistance et ton coton de e-liquide et à le faire pénétrer en faisant chauffer brièvement et par à-coups la résistance.

Et dripper alors ? Là je te sens dubitatif car c’est la 1ère fois que tu lis ce verbe dans mes articles. Jusqu’à maintenant je parlais toujours d’un dripper, et voilà que j’emploie le verbe dripper...

Tu as constaté que, à la différence de ton clearomiseur chéri, ton dripper n’a pas de réservoir. Se pose donc la question de savoir comment tu vas mettre du liquide dedans... Eh bien justement en drippant !!! Te voilà bien avancé...

Dripper vient de l’anglais « to drip » qui signifie « ruisseler, tomber goutte à goutte ». En fait, c’est l’action qui consiste à remplir ton RDA de liquide en en faisant tomber des gouttes par le haut pour imbiber le coton et la résistance.

Petite explication de phonétique. Quand tu parles du RDA, tu parles d’un dripper et ça se prononce « dripeur ». Quand tu parles de l’action de remplir ton RDA, tu dis dripper et ça se prononce « driper ».

Dans la vidéo ci-dessous je vais te montre comment mener à bien ces trois étapes.
Voilà à quoi ressemblera le plateau de ton Wasp Nano RDA une fois monté, cotonné et amorcé :
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
En fait je t’ai menti... Il reste encore une étape, une dernière mais de loin la plus importante...

VAPER ET KIFFER AVEC TON RDA PRÊT A L’EMPLOI 💨 💨 💨 💨 💨


Retrouvez d'autres Je débute dans le reconstructible...
Je débute dans le reconstructible : Le montage et le cotonnage sur un reconstructible
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article