Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapoteur va-t-il payer plus cher ses liquides ?

Le vapoteur va-t-il payer plus cher ses liquides ?
En février 2021, une vague de froid a frappé le Texas provocant des pannes de courant à grande échelle dans l’Etat et entrainant la fermeture de sites pétrochimiques.

La suspension de leurs activités perturbe les chaînes d’approvisionnement mondiales et entraîne une pénurie des matières premières nécessaires à la fabrication de toutes sortes de produits dont le propylène glycol (PG).

En mars de nombreuses usines étaient toujours fermées et les analystes estiment qu’il pourrait s’écouler encore des mois avant qu’elles ne soient toutes complètement remises en service.

Certains dérivés pétrochimiques, nécessaire notamment pour la fabrication des masques et des vaccins, ne sont plus disponibles ou très peu et subissent tous de fortes augmentations tarifaires :

- Propylène Glycol : + 160%
- Glycérine : + 40%
- Huile de paraffine : + 30%
- Vaseline et Lanovaseline : + 10%

Le propylène glycol et la glycérine végétale étant en pénurie, les demandes sur les matières servant à produire du MPG d’origine végétale telles que les huiles (tournesol, palme, colza) sont en forte hausse.
Le vapoteur va-t-il payer plus cher ses liquides ?
La demande étant forte, mais les récoltes étant faibles, la disponibilité sur ce marché est réduite, sans compter les difficultés de livraisons des fournisseurs d’Asie vers l’Europe.

Il faudra compter plusieurs mois avant que tout revienne à la normale, normalement au dernier trimestre 2021, en attendant les prix des eliquides, bases, nicotines vont augmenter.

Malheureusement, les boutiques de vape risquent de pas pouvoir faire face à cette augmentation pour garder les prix initiaux.
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article