Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La Nouvelle-Zélande veut interdire le tabac à compter de 2025

La Nouvelle-Zélande veut interdire le tabac à compter de 2025
Le pays compte proscrire le tabac à l'horizon 2025, selon « The Guardian ».

La Nouvelle-Zélande se lance le défi d’être le premier pays sans tabac dès 2025. Le gouvernement vient de présenter toute une série de mesures restrictives ayant pour vocation d'atteindre le zéro tabac. Pour cela, le gouvernement va dans un premier temps miser sur les plus jeunes.

Ce grand plan anti-tabac, rapporté par le Guardian, prévoit de pénaliser progressivement la cigarette et d'augmenter au fur et à mesure l'âge légal pour fumer, pour parvenir à une interdiction totale en 2025. De fait, la consommation de tabac sera interdite à tous les Néo-Zélandais nés après 2004.

Le gouvernement va également sur une diminution drastique du taux de nicotine autorisé dans les produits contenant du tabac, l'interdiction des filtres, la mise en place d'un prix minimum et la restriction des lieux de vente autorisés.

« Environ 4 500 Néo-Zélandais meurent chaque année du tabac », explique la ministre de l'Alimentation, des Seniors et associée au ministère de la Santé Ayesha Verrall.

Risques de ces mesures

La Nouvelle-Zélande veut interdire le tabac à compter de 2025
De nombreuses institutions du domaine de la santé sont pour ces mesures en espérant éviter aux jeunes de fumer. Mais ces mesures risques de développer une forme de marché noir et des conséquences économiques lourdes sur bon nombre de petits commerces.

En Nouvelle-Zélande, un quart des décès provoqués par un cancer est imputable au tabac et on estime à un demi-million le nombre de fumeurs dans le pays.

Je trouve la mesure précoce. Le tabac est une addiction et est ancré dans socialement en nous. Il vaut mieux miser sur des méthodes alternatives, l’interdiction engendre surtout chez les jeunes l’envie de l’enfreindre…

A voir !
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article