Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Facebook permet aux annonceurs de cibler les enfants intéressés par le tabagisme, le vapotage, l'alcool et la perte de poids

Facebook permet aux annonceurs de cibler les enfants intéressés par le tabagisme, le vapotage, l'alcool et la perte de poids
Facebook permet aux entreprises de faire de la publicité auprès d'enfants d'à peine 13 ans qui manifestent un intérêt pour le tabagisme, le vapotage, la perte de poids extrême et le jeu pour aussi peu que 3 $, selon une étude du groupe de pression Reset Australia.

Reset Australia a créé une page Facebook et un compte publicitaire sous le nom « Ozzie news network » pour déterminer les options que l'entreprise offrirait via sa plate-forme Ads Manager.

Même si Facebook n'autorise pas la publicité de l'alcool auprès des personnes âgées de moins de 18 ans, aucun mécanisme n'est en place pour empêcher les annonceurs de cibler les enfants qui ont manifesté de l'intérêt pour l'alcool ou autre.
Facebook permet aux annonceurs de cibler les enfants intéressés par le tabagisme, le vapotage, l'alcool et la perte de poids
Le groupe de pression a constaté que Facebook offrait à la page la possibilité de faire de la publicité auprès d'environ 740 000 enfants australiens âgés de 13 et 17 ans : jeux de hasard, perte de poids, restauration rapide, tabac, vapotage et services de rencontres en ligne.

Selon leurs conclusions, il en coûterait 3,03 $ pour atteindre 52 000 adolescents pour des publicités sur l'alcool, alors qu'il faudrait 11,24 $ pour atteindre 14 000 adolescents qui pourraient avoir manifesté de l'intérêt pour le jeu.

Atteindre environ 1 000 adolescents intéressés par la cigarette ou la cigarette électronique coûterait entre 138,50 $ et 210,97 $.

Reset Australia a appelé le gouvernement fédéral à élaborer un code réglementant la manière dont les données sur les jeunes peuvent être collectées et utilisées.

Ils disent que le consentement des enfants et des parents doit être impliqué dans le processus et une transparence totale sur la façon dont les données sont utilisées, seules les données nécessaires étant collectées.

Chris Cooper, directeur exécutif de Reset Australia, a déclaré : " Facebook semble utiliser les données des adolescents de la même manière que celles des adultes. Cela ouvre une boîte de pandore sur la façon dont Facebook tire profit des données des mineurs et sur la protection dont il dispose contre un ciblage inapproprié. "

Il faut vraiment faire attention avec les réseaux sociaux… De plus c’est encore une chose qui va donner une mauvaise image de la vape.

Vaper est interdit aux mineurs, la position des professionnels de la vape et des vapotos est claire !
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article