Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le vapiez-vous ? - Y’a-t-il des effets secondaires ressentis quand on vape ?

Le vapiez-vous ? - Y’a-t-il des effets secondaires ressentis quand on vape ?
Nous allons traiter certains effets secondaires publiés dans différents sondages et groupes de vapoteurs.

Avant qu’on énumère tous les effets, tout à fait bénins, liés au vapotage intensif.

Vous vous en douterez, chaque tracas lié au vapotage à sa solution ! À savoir qui n’y a pas, actuellement, de réelles études suffisamment représentatives et indépendantes de faites à ce vu sujet.

Nous avons donc pu observer chez certains profils de vapoteurs, que certains ont ressenti des effets secondaires sans danger pour la santé.

Nous allons donc les détailler afin de mieux les comprendre !

Dans ce premier point, la motivation première d’un vapoteur est l’arrêt du tabac.

C'est lui-même, en général qui provoque les premiers effets secondaires indésirables.

Il ne faudra pas accuser à tort l’arrivée de la cigarette électronique. N’oublions pas que l’arrêt du tabac peut provoquer aphtes, maux de ventre et… flatulences par manque de nicotine ou tout simplement un dosage non adéquat à votre profil.

Beaucoup de vapoteurs débutants commencent avec un fort taux de nicotine afin de combler leur manque de cigarette.

Un vapotage intensif sur un taux de nicotine trop élevé peut entraîner :

- Maux de ventre
- Tête qui tourne
- Mal de tête
- Palpitations
- Étourdissements

Comme vous l’aurez compris, si ces effets secondaires se font ressentir, pas de panique !

Réadaptez votre dosage de nicotine qui doit être trop élevé, il est peut-être temps de diminuer !

Diminuer la nicotine est encore plus simple quand on pratique le DIY.

Dans ce second point, nous allons parler de la déshydratation qui concerne exclusivement ceux qui ont une utilisation intensive de la vape.

Pour stopper le tabagisme, le vapoteur vape beaucoup... beaucoup...

Cependant, les eliquides sont constitués de propylène glycol qui assèche les muqueuses. Rappelons que le PG est utilisé dans les traitements en aérosol contre l’asthme et autre problème pulmonaire.

Un produit largement utilisé dans le cadre médical mais qui a aussi la propriété d’assécher l’eau présente dans certaines parties du corps.

Les symptômes peuvent se manifestent par :

- Bouche sèche après vapotage
- Une sensation de soif intense
- Yeux secs

Ces symptômes sont bien sûr bénins mais peuvent être suffisamment discrets pour qu’on ne puisse pas faire le lien immédiat avec la vape.

Les remèdes sont simples :

Boire, afin d’éviter les sensations de déshydratation.

Si possible, boire pendant les temps de vape !

Enfin, si les troubles persistent, changer de eliquide pour préférer les juices ayant des taux de VG supérieurs. Par exemple les eliquides 30/70 de PG/VG ou 20/80 de PG/VG.

Vos eliquides préférés n’existent pas en 30/70 de PG/VG ? Pas de problèmes, faites du DIY.

Le DIY est très facile à mettre en œuvre et il existe tellement de marques d’arômes que vous trouverez bien l’équivalent à votre eliquide préféré.

Il existe pour certain profil des troubles du sommeil, nous conseillerons d’éviter de vapoter le soir, avant le coucher. Surtout si vous êtes avec un eliquide bien dosé en nicotine. C’est l’équivalent d’une tasse de café bu quelques heures avant d’aller au lit : Nuit blanche garantie.

J’espère avoir fait le tour des effets secondaires ressentis chez les vapoteurs.

Actuellement, aucune réelles études suffisamment représentative et indépendante est faite à ce sujet mais nous avons essayé de répondre au maximum si l’un de ses effets venait à se faire ressentir.


Retrouvez d'autres Le vapiez-vous ?
Le vapiez-vous ? - Y’a-t-il des effets secondaires ressentis quand on vape ?
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article