Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le Cambodge interdit les cigarettes électroniques

Le Cambodge interdit les cigarettes électroniques
Mi-mars 2021, l’Autorité Nationale de lutte contre les drogues du Cambodge (NACD) a déclaré l’interdiction des ventes, achats et utilisation de cigarettes électroniques (EDNS), et des produits du tabac chauffés (HTP).

Le président de l'Autorité nationale de lutte contre les drogues, Ke Kim Yan, expliquant que l’effet passerelle était la principale cause.

« Actuellement, a-t-il déclaré, certains types de cigarettes électroniques, en particulier certains HTP et EDNS, sont largement vendus sur les réseaux sociaux, ce qui fait que de nombreuses personnes, en particulier les jeunes, commencent à les utiliser.

L'utilisation de ces cigarettes électroniques peut être une passerelle vers d'autres usages de drogues illicites et conduire à la propagation de maladies mortelles grâce au partage de dispositifs, a-t-il ajouté. »
Le Cambodge interdit les cigarettes électroniques
Le mouvement cambodgien pour l’organisation de la santé a rajouté que les produits de la vape causaient des maladies pulmonaires graves et même la mort !

Le directeur exécutif du Mouvement cambodgien pour l’organisation de la santé, le Dr Mom Kong, a également exprimé sa préoccupation concernant l'utilisation de cigarettes électroniques pendant l'épidémie actuelle de COVID-19.

Il n'y a pas de données concrètes sur le nombre d'utilisateurs d’e-cigarettes au Cambodge, mais le Dr Kong a déclaré : « ce nombre était élevé, en particulier chez les jeunes, car il a été promu librement sur les réseaux sociaux. »
Le Cambodge interdit les cigarettes électroniques
La promotion (et même la vente) de produit de la vape sur Tik-Tok allait forcément avoir un mauvais retentissement pour nous, les vapoteurs.

Dans un monde plutôt anti-vape, où beaucoup de pays se servent de ce fameux « effet passerelle » pour interdire ou réduire l’utilisation de la vape, c’est une aubaine pour eux cette affaire Tik Tok.

En effet, de nombreux pays dénoncent cet effet passerelle, qui mène leurs adolescents à devenir des fumeurs, drogués et j’en passe…

Pourtant des études sont sorties démontrant que cet effet n’existe pas.

Selon une étude de l’INSERM, les ados qui vapotent avant de fumer une cigarette ont 42% de risque en moins d’être fumeur quotidien à 18 ans.
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article