Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac

Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac
Malgré l’utilisation intensive des systèmes de dispositifs électroniques de nicotine (ENDS) comme outils de sevrage tabagique, les preuves de leur efficacité sont mitigées. Une étude a mené une revue systématique d'essais contrôlés randomisés pour déterminer l'effet des ENDS sur le sevrage tabagique, par rapport à d'autres types de thérapies de remplacement de la nicotine (TRN).

En plus de fournir de la nicotine à l'utilisateur, on pense que les ENDS remplacent certains des comportements et sensations habituels associés au tabagisme, comme l'action d'apporter une cigarette à la bouche. Ce faisant, les ENDS peuvent fournir des mécanismes d'adaptation que d'autres thérapies traditionnelles de remplacement de la nicotine (TRN) n'offrent pas, et par conséquent, peuvent aider à la composante comportementale de la réduction du tabagisme et de l'arrêt du tabac. Bien que le vapotage soit considéré comme moins nocif que la cigarette, un grand nombre de rapports émergents sur les effets du vapotage sur la santé sont préoccupants. De plus, les preuves de l'efficacité des ENDS en tant qu'aide au sevrage tabagique sont mitigées.

En 2016, une méta-analyse de 20 études a révélé que les personnes utilisant des ENDS avaient une réduction de 28% des chances d'arrêter de fumer par rapport à celles qui n'utilisaient pas de ENDS.

Étant donné le grand nombre de fumeurs utilisant les ENDS comme outil potentiel de sevrage tabagique, il est nécessaire de revoir et de synthétiser les preuves d'essais examinant une comparaison directe entre les ENDS et les TRN traditionnels pour le sevrage tabagique.

L'objectif de cette revue est d'examiner systématiquement les preuves trouvées dans les ECR pour déterminer l'effet des ENDS sur le sevrage tabagique chez les fumeurs, par rapport à d'autres types de TRN.

6 études fiables ont été retenues :

Réduction du tabagisme

Les six études ont évalué la réduction du tabagisme d'au moins 50% dans les 2 cas.

Effets indésirables

Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac
Cinq études ont rendu compte des méfaits. Aucune des études incluses n'a signalé d'événements indésirables graves liés aux cigarettes électroniques ou aux TRN.

Dans toutes les études, il y avait aucune différence dans l'incidence des événements indésirables entre les groupes e-cigarette ou TRN.

Les études ont défini les événements indésirables d'intérêt comme des nausées, des troubles du sommeil et une irritation de la gorge et de la bouche.

Sur la base du nombre de participants disponibles au suivi de 12 mois, les e-cigarettes étaient moins susceptibles d'être associées aux nausées et aux troubles du sommeil, mais plus probablement associée à une irritation de la gorge / de la bouche.

Dans une des études, sur la base du nombre de participants ayant terminé l'étude, les cigarettes électroniques étaient moins susceptibles d'être associées à des événements indésirables.

Les symptômes de sevrage

Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac
Quatre études ont rendu compte des résultats des symptômes de sevrage. À la lumière des différences de résultat mesures d’évaluation, les données n’ont pas été regroupées.

- Dans Eisenhofer et al19, les envies et les envies de fumer ont été significativement réduites dans le groupe e-cigarette, mais pas dans le groupe TRN.

- Dans Hajek et al, le premier mois, les pulsions pour la cigarette était beaucoup plus faibles dans le groupe cigarette électronique que TRN. Les utilisateurs de cigarettes électroniques ont également signalé une augmentation plus faible par rapport à la valeur initiale de l'irritabilité, de l'agitation, de l'incapacité de se concentrer, de la faim et de la dépression. Les symptômes de sevrage ont principalement disparu pour les deux groupes à la semaine 4.

- Dans Hatsukami et al, les participants du groupe e-cigarette ont signalé des changements inférieurs à la valeur initiale sur l'échelle de gravité par rapport aux participants du groupe TRN à tous les points de mesure. Plus de participants TRN ont arrêté l’étude (15.8% contre 5.3% pour la e-cig) disant ne pas aimer le produit ou ressentir des symptômes de sevrage.

- Une autre étude Lee et al ont indiqué des symptômes de sevrage uniquement pour ceux qui utilisés les TRN et aucun symptôme pour la cigarette électronique.

Acceptation de la thérapie

Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac
Quatre études ont rendu compte de l'acceptation du traitement et ont toutes utilisé des échelles différentes. Compte tenu de la différence dans les mesures d'évaluation des résultats, les données n'ont pas été regroupées.

- Dans l'étude Bullen1, 88% dans le groupe e-cigarette ont déclaré qu'ils recommanderaient leur produit attribué à un ami à 1 mois, contre 56% dans le TRN groupe. À 6 mois, 85% dans le groupe des cigarettes électroniques ont déclaré qu'ils recommanderaient leur produit attribué, contre 50% dans le groupe TRN.

- Dans l'étude de Hajek et al 4, l'acceptation du traitement a été mesurée avec une échelle de Likert (1 à 5, avec un score plus élevé associé à une acceptation plus élevée). À 4 semaines après la date d'arrêt, l'utilité des cigarettes électroniques était évaluée à 4,3 tandis que celle des TRN était de 3,7.

- Dans l'étude de Hatsukami et al20, l'acceptation de la thérapie a été définie comme la satisfaction du produit, la récompense psychologique, le plaisir de la sensation, l'aversion et la capacité à réduire le besoin. Les résultats sont tous plus élevés dans le groupe cigarette électronique que TRN.

- Enfin, l'étude de Lee et al22 a défini l'acceptation de la thérapie comme la satisfaction du produit attribué, mesurée avec une échelle de Likert (1 à 7, avec un score plus élevé associé à une satisfaction plus élevée). Les participants randomisés dans le groupe e-cigarette ont rapporté des scores de 6, 5,5 et 6, respectivement, tandis que les participants randomisés dans le groupe TRN ont rapporté des scores de 5, 5 et 7, respectivement, pour les questions suivantes. « Le produit est utile pour arrêter de fumer », « Je suis satisfait du produit pour aider à arrêter de fumer », « Je recommanderais le produit à une personne intéressée à arrêter de fumer ».

Risque de partialité dans les études

« Le processus d'examen que nous avons utilisé était rigoureux et nous avons pris toutes les précautions nécessaires pour minimiser le risque de partialité. Nous avons contacté des experts cliniques pour nous renseigner sur les rapports non publiés, examiné les registres de protocoles et contacté les auteurs des protocoles identifiés pour demander des résultats non publiés. »

Limitations au niveau de la révision

Nous avons limité notre recherche aux ECR pour essayer de minimiser le risque de biais, mais cela a considérablement limité le nombre d'études disponibles pour cette revue. Il est surprenant que, compte tenu de la disponibilité généralisée des cigarettes électroniques et de leur commercialisation en tant qu'agents de sevrage tabagique, il existe si peu d'essais en face à face comparant les ENDS et les TRN traditionnels. Bien qu'il puisse y avoir des études non publiées que notre revue n'a pas capturées, notre recherche documentaire a été approfondie et a inclus des communications personnelles à plusieurs experts dans le domaine.

Notre revue a identifié sept essais en cours qui répondaient potentiellement à nos critères d'inclusion, totalisant plus de 1500 participants ciblés. Aucun des chercheurs n'avait de données prêtes à être partagées, mais on espère que cette recherche en cours pourra faire la lumière sur l'efficacité des ENDS en tant qu'outils de sevrage tabagique, par rapport aux TRN traditionnels. Des recherches à long terme sont également nécessaires pour étudier les effets à long terme des ENDS, ainsi que le dosage optimal et la méthode d'administration.
Différences entre cigarette électronique et thérapies de remplacement de la nicotine dans l’arrêt du tabac

Conclusion

Aucune différence notable dans l'abandon du tabac, les méfaits et la réduction du tabagisme entre les utilisateurs de cigarettes électroniques et de TRN. Cependant, il semble que la cigarette électronique facilite l’arrêt du tabac surtout le 1er mois, ou moins de symptômes liés au sevrage sont à noter.

Le plus important étant d’arrêter la cigarette, toutes les méthodes sont bonnes !


Source : BMJ Journals
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article