Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Selon une étude, la cigarette électronique réduirait considérablement les substances nocives

Selon une étude, la cigarette électronique réduirait considérablement les substances nocives
La confirmation vient d'une nouvelle revue de recherche comparant les cigarettes électroniques, le tabac à chauffer et les cigarettes traditionnelles.

La revue a pris en compte 44 études scientifiques qui ont mené à ces résultats.


L'utilisation de cigarettes électroniques et de tabac à chauffer entraîne une réduction significative de l'exposition aux substances nocives, par rapport aux cigarettes traditionnelles. Telle est la conclusion d'une revue prenant en compte des études cliniques comparant les niveaux de biomarqueurs d'exposition au tabac.

Le travail, intitulé "Examen systématique des résultats des biomarqueurs des études cliniques sur les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffés", sera publié dans la revue Toxicology reports et a été mené par Yukio Akiyama de l'Université de santé au travail et environnementale de Kitakyushu, au Japon et par Neil Sherwood de Neil Sherwood Consulting en Suisse.

Les deux chercheurs ont sélectionné dans les principales bases de données scientifiques (Medline / PubMed, Scopus et Embase) les études comparant directement les niveaux de biomarqueurs chez les humains qui utilisaient des e-cigarettes ou des produits du tabac chauffés et les fumeurs. Des travaux avec une coupe comparative ou longitudinale ont été choisis, sur lesquels une analyse qualitative a été menée. Le choix a ensuite été encore réduit pour inclure 44 études.
Selon une étude, la cigarette électronique réduirait considérablement les substances nocives
La grande majorité de la littérature scientifique prise en compte, selon la revue, fait état de réductions des niveaux de biomarqueurs d'exposition à la fumée de tabac lors de l'utilisation de cigarettes électroniques par rapport aux cigarettes à combustion. Les auteurs rapportent également une tendance à une plus grande réduction de ces biomarqueurs avec l'utilisation de la cigarette électronique, malgré l'absence de comparaisons directes entre les cigarettes électroniques et le tabac à chauffer.

Les chercheurs ont également trouvé des modifications positives dans les biomarqueurs de l'effet biologique avec l'utilisation des deux produits à risque réduit pris en considération.

« Une comparaison des niveaux de biomarqueurs d'exposition liée au tabac recueillis dans les études cliniques - ont conclu Yukio et Sherwood - a révélé que l'utilisation de cigarettes électroniques et de tabac à chauffer pourrait conduire à une réduction significative de l'exposition aux substances nocives par rapport aux cigarettes.

Dans le même temps, l'état de santé des utilisateurs de cigarettes électroniques, indexé en fonction des niveaux de biomarqueurs d'effet biologique, a montré un potentiel d'amélioration par rapport à celui des fumeurs ».
Selon une étude, la cigarette électronique réduirait considérablement les substances nocives
Encore une preuve scientifique du bénéfice de la vape par rapport au tabac.

Alors que presque tous les pays du monde semblent vouloir mener une joute contre la vape, il va bien falloir qu’ils se rendent compte que la science à parler et plus d’une fois !

A nous maintenant d’informer au maximum pour garder nos libertés de vapoteurs qui vont prochainement être mises à mal !


Source : Sigmagazine
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article