Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

L’Allemagne prépare un raid contre le tabac et la vape

L’Allemagne prépare un raid contre le tabac et la vape
Alors que la Commission Européenne devait statuée fin 2021 concernant les taxes du tabac et des produits de la vape, l’Allemagne décide de taper fort sans attendre.

l’Allemagne n’a pas eu d’augmentation de taxe sur le tabac depuis 6 ans et jamais sur la vape, par conséquent le gouvernement fédéral allemand a décidé de rattraper le retard. Au final, d’ici 2024, les produits de la vape reviendront plus chers que les cigarettes et le tabac à chauffer.

Contrairement à ce qu'il a dit jusqu'à présent, le gouvernement allemand ne veut pas attendre la proposition de la Commission européenne de taxer les e-cigarettes, qui est attendue d'ici la fin de l'année.

Désormais, le ministre fédéral des Finances, Olaf Scholz, veut à lui seul inclure les cigarettes électroniques, dans lesquelles les eliquides contenant de la nicotine sont vaporisés, dans la taxe sur le tabac. En outre, les produits du tabac dits moins nocifs (tabac à chauffer) comme les Iqos de Philip Morris perdent leurs privilèges fiscaux et sont taxés au même titre que les cigarettes.

La première étape fiscale doit intervenir dès le début du mois d'avril 2021, au cours de laquelle :

- La taxe sur les cigarettes doit être augmentée modérément.

- La taxe sur les produits du tabac moins nocifs doit être fortement augmentée

- La taxe sur le tabac doit être prélevée sur les cigarettes électroniques pour la première fois.

Ceci devrait générer des recettes fiscales supplémentaires de 11,290 milliards d'euros d'ici la fin de 2025. La taxe sur le tabac classique devrait rapporter 6,6 milliards d'euros supplémentaires, près de trois milliards d'euros via la nouvelle taxe sur les cigarettes électroniques et près de deux milliards d'euros la taxe supplémentaire sur les produits moins nocifs. En 2020, les recettes de la taxe sur le tabac ont totalisé 14,6 milliards d'euros.
L’Allemagne prépare un raid contre le tabac et la vape
Selon les informations des journaux allemands, la chancellerie a décidé de reporter la réforme au début de 2022. Il n'y a plus assez de temps avant avril pour adopter la loi d'ici là. De plus, l'industrie a besoin de plus de temps pour se convertir. Jusqu'à présent, le service de la taxe sur le tabac du ministère fédéral des Finances avait toujours exclu les étapes fiscales au cours de l'année.

Il y a des points d'interrogation derrière les augmentations fiscales proposées. Les mesures fiscales annoncées rendraient les cigarettes électroniques considérablement plus chères. Le e-liquide de 10 ml nicotiné passerait de 5 euros à 9 euros !

Dans la seconde étape, qui devrait intervenir en 2024, la taxe augmenterait même jusqu'à 8 euros pour une bouteille de 10 ml de liquide l’amenant à 13 euros…

Les cigarettes électroniques plus chères que les cigarettes ?

C’est très un étrange choix d’augmenter le prix des e-liquides à ce point. Il existe un consensus parmi les scientifiques sur le fait que les risques pour la santé du vapotage sont nettement inférieurs à ceux de la cigarette (95% moins nocifs).

Dustin Dahlmann de l'Alliance for Tobacco Free Enjoyment prévient : "Avec la taxe prévue, la cigarette électronique, beaucoup moins nocive, coûterait beaucoup plus cher que les produits du tabac".

Les prix des produits du tabac moins nocifs tels que l'Iqos de Philip Morris devraient également augmenter fortement. Une boîte de 20 sticks coûte actuellement six euros et, selon les prévisions, passerait à huit euros à partir de 2022 en raison de l'augmentation des taxes.

Jan Mücke, chef de l'Association allemande des cigarettes, prévient : "De nouvelles augmentations de taxes forceront les fumeurs encore plus sensibles aux prix à la coupe fine et les encourageront à recourir à des cigarettes de contrebande et de contrefaçon".

Selon les enquêtes de l'association, la part des cigarettes non imposé en Allemagne est passé à 17% en 2020. Encore plus de cigarettes avaient été introduites en contrebande en provenance de pays à faible taux d'imposition, et encore plus de fumeurs avaient acheté des contrefaçons.
L’Allemagne prépare un raid contre le tabac et la vape
Choix inquiétant de taxer à ce point les e-liquides, au point de revenir plus cher que le tabac et le tabac à chauffer. Oui, dans l’histoire c’est l’industrie du tabac qui s’en sortirait le mieux, surtout que Big Tobacco mise de plus en plus sur le tabac à chauffer, qui se retrouverait le moins cher du coup en Allemagne. Les études scientifiques ont pourtant démontré que le tabac à chauffer restait beaucoup plus nocif que la cigarette électronique !

La guerre est déclarée contre la vape, en espérant que les associations arrivent à se faire entendre ou que le gouvernement change de point de vue…


Source : Tagesspiegel
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article