Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Au Royaume-Uni, l'industrie de la vape dénonce les plans de l'UE

Au Royaume-Uni, l'industrie de la vape dénonce les plans de l'UE
Les projets potentiels d'interdire les e-liquides aromatisés et d'augmenter les contrôles sur les cigarettes électroniques dans l'UE « porteraient atteinte au potentiel de santé publique du vapotage », selon la UK Vaping Industry Association (UKVIA).

Les propositions s'inscrivent dans le cadre du plan de lutte contre le cancer de la Commission européenne, publié le 3 février, qui vise une « génération sans tabac ».
Au Royaume-Uni, l'industrie de la vape dénonce les plans de l'UE
Décrites par l'UKVIA comme « en décalage avec les politiques britanniques actuelles », les propositions de la Commission européenne comprennent :

- Une extension de la taxation aux « nouveaux produits du tabac », y compris le vapotage.

- L’inclusion du vapotage dans les interdictions de fumer à l'intérieur et à l'extérieur.

- Une interdiction totale des eliquides aromatisés.

- L’application des emballages neutres pour les produits de vapotage.

John Dunne, directeur général de l’UKVIA, a déclaré : « À l’UKVIA, nous sommes sérieusement préoccupés par les informations selon lesquelles la Commission européenne envisage une telle action régressive, qui réduira probablement l’impact positif du vapotage sur la vie des gens.

Bien que nous soutenions totalement les efforts de lutte contre le fléau du cancer dans notre société, la création de barrières artificielles aux produits de réduction des risques est clairement contre-productive. Les fumeurs adultes doivent être habilités à apporter des changements positifs, plutôt que d'être découragés. »
Au Royaume-Uni, l'industrie de la vape dénonce les plans de l'UE
Le Cancer Research UK, ainsi que le Royal College of GPs, ont confirmé la réduction significative des méfaits du vapotage par rapport aux cigarettes, ainsi que son efficacité dans le sevrage tabagique. Les plans de l’UE sont clairement en décalage.

« Il est essentiel que le Royaume-Uni profite désormais de l’indépendance législative et réglementaire offerte par le Brexit, pour préserver l’approche proportionnée et fondée sur des preuves du vapotage de ce pays. » rajoute John Dunne.

Et oui le « paradis de la vape » ne compte pas rentrer dans ce plan, vu que l’utilisation de la vape y est prônée et a permis une baisse incroyable du nombre de fumeur et de maladies dus au tabac.

Il faut que le reste de l’Europe se réveille et se mette enfin à réfléchir...
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article