Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Portrait-robot des anciens fumeurs

Portrait-robot des anciens fumeurs
Santé publique France a publié une étude le 5 janvier 2021 dressant le portrait-robot de l’ancien fumeur. Menée en partenariat avec l'institut Ipsos en juillet 2017 auprès de 25.319 personnes représentatives de la population française, l'enquête s'est intéressée aux fumeurs ayant fait une tentative d'arrêt du tabac d'au moins sept jours dans les deux dernières années précédant l'entretien.
Portrait-robot des anciens fumeurs
Les points à retenir :

- L’arrêt du tabac se fait entre 25 et 49 ans
- Les femmes arrêtent plus facilement que les hommes
- La majorité des fumeurs tentent d’arrêter sans palliatif
- La cigarette électronique est le palliatif le plus courant.

Santé publique France rappelle que chaque année, environ un quart des fumeurs font une tentative d’arrêt du tabac sans pour autant y parvenir.

Pour son rapport, Santé publique France s’est appuyé sur les données de son baromètre de 2017, en prenant en compte les personnes qui ont réussi à arrêter de fumer pendant au moins sept jours au cours des deux dernières années.

Premier constat, cette enquête montre que parmi les fumeurs interrogés en 2017 et ayant fait leur dernière tentative entre janvier 2015 et septembre 2016 la majorité des sondés n'a utilisé aucune aide pour arrêter de fumer. Ces personnes représentaient en effet 69,1 % du total des répondants.

Pour le reste, environ une personne sur trois a déclaré avoir utilisé une aide extérieure. L’aide les plus fréquemment utilisées étant la cigarette électronique.

Dans la grande majorité (58,6%), les tentatives d’arrêt de la cigarette se font entre 25 et 49 ans et concernent en premier lieu des personnes avec un niveau scolaire inférieur au baccalauréat (52,4%).

De même, les personnes qui tentent d’arrêter de fumer ont généralement des revenus faibles ou modérés (76,5% des répondants).

La cigarette électronique comme palliatif

Portrait-robot des anciens fumeurs
En ce qui concerne les tentatives en elles-mêmes, 14,8% des personnes sondées ont fait leur tentative de sevrage grâce à la cigarette électronique, le tout sans utiliser de traitement nicotinique de substitution. La cigarette électronique est d’ailleurs une des nouvelles habitudes que prennent les anciens fumeurs, puisqu’ils la conservent durant 20 mois en moyenne.

Pour autant, « l’efficacité de la cigarette électronique comme aide à l’arrêt du tabac est toujours débattue à ce jour », rappelle Santé Publique France.

La Haute Autorité de Santé (HAS) quant à elle recommande de ne pas décourager un fumeur qui aurait choisi cette méthode comme aide dans sa tentative de sevrage.

Les femmes s’en sortent mieux

Portrait-robot des anciens fumeurs
En ce qui concerne l’arrêt du tabac, ce dernier fonctionne mieux chez les femmes que chez les hommes, bien que ces derniers soient plus nombreux à essayer d’arrêter. Parmi les femmes qui ont arrêté de fumer pendant au moins six mois, beaucoup ont réussi du premier coup et sans substitut.

Le profil de ces femmes fait état de personnes avec un niveau de revenu élevé et souffrant de problèmes de surpoids ou d’obésité.

Chez les hommes en revanche, l’arrêt du tabac intervient tardivement, et se fait généralement avec un traitement nicotinique de substitution.

Pour eux, la cigarette électronique sert grandement de palliatif pour remplacer la cigarette traditionnelle.
Portrait-robot des anciens fumeurs
Cette étude menée par Santé publique France doit servir de socle pour les futures campagnes de prévention du tabagisme, qui touche encore un tiers des Français actuellement.

Ce qui est dommage c’est d’utiliser une étude qui me semble obsolète. En effet, les chiffres concernent des personnes qui ont fait un arrêt de 7 jours ou plus (on ne peut donc pas les considérer comme anciens fumeurs) entre 2015 et 2016. Les chiffres sont surement bien différents maintenant avec l’augmentation du prix du tabac et la généralisation de la cigarette électronique. Etrange choix pour les futures campagnes de prévention du tabagisme.

On va voir ce qui va en ressortir.
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article