Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La vape et le sport

La vape et le sport

Parlons sport !

Aujourd’hui nous allons parler de sport et de la différence entre de la pratique sportive avec le tabac et la vape.

Prêt ? Let’s go...


Pour qu’une activité physique soit la plus efficace, performante et positive pour votre corps, il faut une bonne oxygénation des muscles et pour cela un bon taux d’oxygène dans le sang.

Il existe 2 types d’efforts :

Un effort court et intense qui peut être réalisé en apnée. On parle d’effort explosif comme dans les sports de force ou d’un sprint court. Les réserves musculaires en oxygène peuvent alors être suffisantes pour assurer l’effort (exemple musculation).
La vape et le sport
Un effort plutôt long comme dans les sports d'endurance bénéficiant d’un long entraînement. Le muscle va avoir besoin d’oxygène, qui sera apporté par le sang et propulsé dans les artères par le cœur.

Le cœur est un muscle et, comme tous les muscles, il a besoin d’oxygène pour pouvoir fonctionner normalement. L’oxygène lui est fourni par le sang, via les artères coronaires.

Or on sait que le tabac abîme les parois des vaisseaux sanguins et augmente la pression sanguine durant environ 15 minutes. Le tabagisme à un effet donc néfaste sur le cœur et le système sanguin réduisant donc les possibilités de capacité sportive. En effet, fumer réduit le taux d’oxygénation du sang.
La vape et le sport
Le monoxyde de carbone (CO) qui émane de la cigarette va diminuer la capacité d’apport en oxygène dans le sang. Pour faire simple, la demande du muscle en oxygène et ce qu’on lui donne réellement va être compensée par un travail plus important du cœur.

Conséquences : La tension artérielle augmente, le corps s’emballe et la tolérance à l’effort est moindre.
La vape et le sport

Mais quand est-il de la cigarette électronique ?

On sait que l’arrêt du tabac procure des effets positifs :

- Après 20 minutes : La pression sanguine et le rythme cardiaque reviennent à la normale.

- Après 8 heures : Les taux de nicotine et de monoxyde de carbone dans le sang sont réduits de moitié.

- Après 24 à 48 heures : Le taux d’oxygène est à nouveau dans les normes, le monoxyde de carbone a disparu.

- Après 2 à 12 semaines : La circulation s’améliore.

Tout bénef me direz-vous ! Mais attention car vous n’avez pas vraiment tout stoppé, donc oui on a des effets positifs mais la plupart des vapoteurs prennent encore de la nicotine.

Et celle-ci est responsable de l'augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, elle entraîne une libération d'adrénaline et réduit l'appétit, elle augmente donc par conséquent le métabolisme.

Donc une arme à double tranchant : si elle augmente le métabolisme c’est bon pour la musculation mais comme elle augmente aussi le rythme cardiaque ce qui n’est pas top pour les sports d’endurance.

D’après une étude menée par Erasme (hôpital belge) et le Dr Martin Chaumont, la vape sans nicotine n’influe pas sur le système cardiovasculaire. A contrario, vaper avec la nicotine entraine l’accélération du rythme cardiaque.

« Nos études standardisées en laboratoire utilisant des paramétrages de haute puissance, donc potentiellement les plus toxiques, ont montré que la vaporisation du liquide sans nicotine n’a eu aucun impact sur les paramètres très sensibles des cœurs et des vaisseaux que nous avons étudiés. Ces mêmes paramètres étaient, par contre, fortement perturbés lors du vapotage avec nicotine », précise le Dr Chaumont.

Vous l’aurez donc compris on est bien en dessous des dangers de la clope.

Voici un petit conseil pour le sport : Ne vapez pas 1 h avant le sport ni tout de suite après de façon à ne pas accélérer votre rythme cardiaque. Pour le reste, la vape reste moins nocive que la cigarette et pour ma part après l’arrêt de la clope je peux à nouveau courir et je tiens 2 min en apnée au lieu de 45 sec en fumant donc ça augmente les possibilités sportives.

Il est donc tout à fait possible de vaper et d’avoir des très bonnes performances dans votre discipline sportive.

Alors à vos training et go... plus d’excuses !


Source de l'étude : Erasme
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article